le direct Musique sacrée

« Les baptisés sont chez eux dans l’Eglise et les divorcés-remariés aussi bien sûr, comme les autres »

Ecclesia Magazine – Épineuse question que celle divorce et du remariage des catholiques. Nombreux sont les divorcés-remariés qui pensent être excommuniés, et qui quittent l’Eglise. Entretien avec Yves de Clerck, qui dirige un parcours de discernement pour les chrétiens divorcés-remariés.

Le mariage est un sacrement indissoluble, et de fait, les chrétiens divorcés-remariés se trouvent objectivement en contradiction avec l’appel de l’Eglise. Pour autant, ils ne sont ni excommuniés, ni exclus de l’Eglise, et peuvent toujours se rendre à la messe. « Les chrétiens divorcés-remariés ont un accès aux sacrements qui ne peut se faire qu’après un discernement et un chemin » rappelle Yves de Clerck. Cheminement que le pape encourage particulièrement.  Si l’idéal chrétien du mariage indissoluble ne changera pas, la prise en charge des divorcés-remariés, quant à elle, tend à évoluer. « Les baptisés sont chez eux dans l’Eglise et les divorcés remariés aussi bien sûr, comme les autres, encore plus peut-être car ils sont fragiles, ils ont souffert, ils ont été blessés ».

Le parcours proposé à la paroisse St Nicolas des Champs (Paris 3eme) à partir du 27 janvier 2018 veut pouvoir accompagner chaque individu personnellement pour lui faire trouver sa place dans l’Eglise. A l’instar de l’exhortation du Saint-Père, il s’agit de permettre à chacun de continuer à communier au Christ.