le direct Musique sacrée

Le pape François fête ses cinq ans de pontificat

Le pape François est souvent à la Une de l’actualité. Ses prises de position à Rome ou en voyage apostolique ne laissent personne indifférent. Son élection a apporté un souffle nouveau dans l’Église et le monde. Mais cinq ans plus tard, qu’en pensent les catholiques et ceux qui ne le sont pas ? Micro-trottoirs.

Le pape en visite sur l'île de Lesbos, lieu d'accueil des migrants.

Le pape en visite sur l’île de Lesbos, lieu d’accueil des migrants.

Les idées sur ce que représente aujourd’hui le pape François sont assez partagées. Un mot revient cependant assez souvent : ouverture. Que ce soit celle aux périphéries, ou celle à la modernité. Mais aussi l’ouverture à l’œcuménisme ou au monde en règle générale. Quelques avis de catholiques, recueillis à la sortie de l’église.

Parmi les images importantes de ce « quinquennat », il y a sa première action, quasiment, quand il demande à la foule de la place Saint Pierre de prier pour lui :

Une certaine acceptation en dehors de l’Église

Chez les personnes qui ne sont pas dans l’Église aussi, le pape profite d’une bonne image grâce à une couverture médiatique plutôt élogieuse.

Sur le fond, les avis sont plus différents entre ceux qui trouvent le rôle du pape décalé, mais en évolution. « Dans le monde d’aujourd’hui, c’est un peu décalé, les idées sont un peu décalées. Après, par rapport à ses prédécesseurs, je pense qu’il est dans un mode en évolution », déclare une passante. Il y a ceux qui le voient comme le chef de l’Église catholique mais avec une image positive. Le pontife est alors une figure spirituelle, comme peuvent l’être d’autres chefs religieux, à l’image du Dalaï-lama :

Le pape François parait plutôt accepté dans le monde actuel au niveau de l’opinion. Son bilan sur les différents sujets chauds de l’Église catholique est plus difficile à tirer. Il faut davantage de recul pour estimer ce qu’il reste à faire.