le direct Musique sacrée

Être père à l’école de saint Joseph

« Bonne fête des papas ». En ce 19 mars, l’Église fête saint Joseph. C’est le « modèle de l’éducateur », a déclaré à plusieurs reprises le pape François. 

106a_saint_joseph« Regardons-le comme le modèle de l’éducateur qui garde et accompagne Jésus sur son chemin de croissance en sagesse, en taille et en grâce » a déclaré le pape, reprenant l’évangile de Luc (2, 52).

Il y a 2000 ans, Jésus a été éduqué par son père adoptif en vertu de ces trois aspects ; aujourd’hui le pape François exhorte les pères à puiser dans ce modèle éducatif, à être des « gardiens de la croissance » de leurs enfants.

Le pape François a livré les clés de l’éducation de saint Joseph et invité les parents à l’imiter : à la suite de saint Joseph, éduquer son enfant de sorte que rien ne manque à son sain développement, comme saint Joseph, conduire son enfant dans la sagesse, à l’école de saint Joseph, seconder l’action de la grâce de l’Esprit dans le cœur et dans la vie de son enfant.

L’époux de Marie a accueilli son rôle de père et éduqué le fils de Dieu d’abord par l’exemple : en « homme juste qui se laisse guider par la foi et qui sait que le salut vient de Dieu, de son amour et de sa fidélité ».

L’éducation sous le regard de Dieu

« Soyez toujours proches de vos enfants, ils ont besoin de votre présence, de votre amour » a poursuivi le pape François à l’adresse des pères.

Sur un ton plus grave, le Saint-Père les a encouragés à éduquer leurs enfants sous le regard de Dieu, dans un éveil à la foi. « Ce serait une grave erreur de penser qu’un père et une mère ne puissent rien faire pour éduquer leurs enfants à grandir dans la grâce de Dieu ».

« Nous sommes nombreux, a-t-il conclu, à avoir perdu notre père. Prions donc pour ceux qui sont encore vivants et ceux qui nous ont quittés. Pour nos pères, prions ensemble notre Père à tous ». A l’invitation du pontife, les dizaines de milliers de personnes réunies place Saint-Pierre ont uni leurs voix pour réciter le Notre-Père.