le direct Musique sacrée

Le « curé de l’Ohème » cartonne sur les réseaux sociaux

Et si la Bonne Mère pouvait donner un coup de pouce à L’Olympique de Marseille ? Le « Curé de l’Ohème » appelle à la prière sur twitter et espère une victoire contre l’Atlético de Madrid en finale de l’Europa League ce soir.

« Je ne suis pas prêtre, je m’occupe de la communication numérique du diocèse de Marseille. » Frédéric Flandin est aussi un Ultra depuis 24 ans. Fan de Marseille, il a décidé d’apporter un soutien spirituel à l’OM pour la finale. « En début d’année, dans leur choix de campagne d’abonnement, l’OM a fait beaucoup appel à des connotations religieuses. Il y avait « entrez dans un stade comme dans un sanctuaire ». Il y avait une nouvelle équipe dirigeante donc je me suis dit ils ont des kinés, des préparateurs physiques, ils ne leur manquent qu’un accompagnement spirituel. »

Le curé de l’Ohème n’est pas le seul, l’engouement est présent un peu partout dans la ville et dans les paroisses, » j’ai un ami curé de St Barnabé qui a mis une bâche pour supporter l’équipe. » Une photo qui fait le buzz sur les réseaux sociaux.

A Marseille, « il y a bien une séparation entre l’État et l’Église, mais pas entre l’Église et l’OM ! ». Les supporters se pressent depuis plusieurs jours à Notre Dame de la Garde pour y déposer des cierges et prier pour leurs équipes. Si pour certains, tout cela peut paraître ridicule, il est bon de souligner que les clubs de supporter de la ville ont payé pour la restauration de la Basilique et que Didier Drogba a offert son maillot à la Bonne Mère en 2004. Un lien particulier qu’entretient Mgr Pontier en portant lui aussi un maillot de l’équipe sur sa page Facebook :

Pronostic : victoire de l’OM  évidemment pour le chargé de réseaux sociaux  » il faut la victoire pour pouvoir fêter tout cela sur le vieux port et pour voir défiler les joueurs demain. » Si ce soir c’est un peu David contre Goliath, c’est pour l’instant avec beaucoup de ferveur que les Marseillais attendent le début du match, sous l’œil protecteur de la Bonne Mère.