le direct Musique sacrée

Prix Innovate! de la société Saint Vincent de Paul remis à l’association Schola Africa

Philantropia – Geneviève del Marmol reçoit Jean-Charles Mayer et Emilie Chanson de la société Saint Vincent de Paul pour parler du concours Innovate! et Alexandre Familiari, 1er Lauréat du Concours 2018 pour l’action Impluvium.

Emilie Chanson présente brièvement la société Saint Vincent de Paul : un mouvement du XIXe siècle de quelques amis voulant exercer une action concrète pour les plus pauvres au niveau local. C’est Frédéric Ozanam qui a créé ces conférences, devant la pauvreté dans Paris. Alors étudiant à la Sorbonne, il contacte une sœur de la charité connue pour son action rue Mouffetard : sœur Rosalie Rendu. Par petites équipes, une conférence, les bénévoles viennent en aide à ceux dans le besoin, à côté de chez eux. Aujourd’hui, ce n’est pas moins de 17 000 bénévoles dans 1000 conférences. Un exemple a été donné lors du discours d’Emmanuel Macron aux Bernardins avec le témoignage de Charles et Vanina.

Le concours Innovate!

« On a voulu faire le pari des jeunes », explique Jean-Charles Mayer à propos du concours Innovate! Il récompense trois projets innovants et solidaires dans l’aide de l’autre, en France ou à l’étranger. Le concours a été présenté à plus de 200 grandes écoles et sur les réseaux sociaux sous forme d’appel à candidature. Au total cette année ce sont 25 dossiers qui ont été reçus. Un jury est alors mis en place pour les juger et les candidats doivent présenter leurs projets en une minute. Trois prix de 5000, 2500 et 1000€ sont remis. Un dernier de 500€ vient récompenser la vidéo d’un des 6 projets finalistes ayant les plus de réaction sur les réseaux sociaux. Deux critères : innovation et solidarité. Et Jean-Charles Mayer de préciser : « une innovation, c’est une idée nouvelle », pas forcément de la technologie.

Schola Africa

Cette année, le premier prix a été décerné à l’association Schola Africa. Créée en 2000 elle porte des projets autour de la scolarisation au Burkina Faso. Son action repose sur trois axes au Burkina : la scolarisation primaire en brousse, la formation professionnelle et les projets annexes à l’éducation mais permettant à celle-ci d’être optimale. En France, l’association fait de la sensibilisation. L’invention récompensée est l’impluvium. C’est une sorte de gouttière qui collecte les eaux de pluie sur les toits et les stocks dans un bac. Dans le bac, il y a des filtres afin de permettre l’utilisation de l’eau.  Les gouttière étant sur les toits des écoles, cela permet aux élèves d’avoir de l’eau à proximité. Avec la récompense du concours, Alexandre Familiari, étudiant en Master 1 à l’EDHEC à Lille et responsable du pôle subvention et fondation d’entreprise de Schola Africa, annonce la construction de quatre impluviums.