le direct Musique sacrée

Le djihadisme minute

Comment comprendre les attentats djihadiste de « loup solitaire ». C’est ce que vont expliquer Gérard Rabinovitch, philosophe, auteur de « Somnambules Et Terminators » (éditions le bord de l’eau) et Thomas Clavel, professeur de lettres, au micro de Philippe Delaroche.

C’est, après chaque attentat, la même question. Comment reconnaître les signes d’une radicalisation, d’un futur attentat ? Si les services de renseignements ont des techniques, il s’agit de comprendre aussi la sociologie et la philosophie de ses personnes. Gérard Rabinovitch met en garde : « à mettre tout dans le socio-économique on a oublié que l’être humain est un être parlant ». Il est important de bien faire les distinction lexicales pour bien pouvoir penser ce qu’est le terrorisme. « Le terrorisme est déjà dans la pulsion de mort et il ne fait rien pour un horizon visible ultérieur », précise-t-il. Ça permet de le distinguer du résistant par exemple qui lui a un but de vie après. Il existe néanmoins un risque de glissement de l’un à l’autre.

Le rôle des médias

Ce défaut linguistique est aussi porté par les médias dans la manière de couvrir les événements. Thomas Clavel a commencé l’étude des djihadistes en tant que chose médiatique. Il en tire que : « la sphère médiatique occidentale agit comme un carburant pour les néo djihadistes ». Les médias agissent comme des caisses de résonance des attentats. Ils sont pour les djihadistes, l’apothéose de leurs actions. Il font irruption par la violence sur la scène médiatique pour se venger d’une société qui les a niés. La question est de savoir s’il faut les mettre en avant ou pas. Alors qu’il trouve qu’il y a eu une « héroïsation » des terroristes depuis deux ans, Thomas Clavel note un changement avec l’attentat de Trèbes. « C’est la première fois qu’on ne connait ni le visage ni le nom de l’assassin », décèle-t-il.

>> Pour aller plus loin : « Somnambules et Terminators » (éditions le bord de l’eau), 104 pages, 8.80€ ; Article de Thomas Clavel en ligne