le direct Musique sacrée

Le débat de la semaine : foot, œcuménisme et accueil des migrants

Jean-Marie de Bourqueney, pasteur, rédacteur en chef Évangile & Liberté, Henrik Lindell, journaliste à l’hebdomadaire La Vie et Victor Loupan, journaliste, débattent de l’actualité de la semaine.

Le premier sujet, vous n’y couperez pas, c’est le football. Victor Loupan n’est pas très emballé : « je trouve que les coupes du monde, en général, ce n’est pas très intéressant ». Lui préfère la Champion’s League, où les meilleurs joueurs du monde s’affrontent, grâce à des clubs qui peuvent se les payer. Jean-Marie de Bourqueney, lui, aime la surprise et cette année, il est servi avec des équipes comme l’Argentine qui s’écroulent. Henrik Lindell note l’utilisation de l’arbitrage vidéo, qui permet de percer à jour des comportement de tricheur et donc de les sanctionner. Une bonne chose pour les jeunes.

Le pape à Genève

Le pape était en voyage a Genève pour renforcer le dialogue oecuménique. Jean-Marie de Bourqueney trouve que : « c’est extrêmement important ». Il faut davantage construire le dialogue, selon lui. Il évoque le sujet de l’intercommunion qui a été un sujet de discussion. Il explique que la sociologie des mariages entre catholique et protestant rend la question plus actuelle. « L’intercommunion ne peut avoir que sur une base sociologique », lui rétorque Henrik Lindell. Il ajoute qu’il faut mieux connaître ce que dit chacune des confessions sur le sujet. Pour Victor Loupan: « il y a un problème théologique », tant que tout le monde ne met pas derrière la communion le même sens.

Les migrants aux USA

Henrik Lindell observe une reculade du gouvernement de Trump. « L’administration ne sais pas trop comment ça propre politique », affirme-t-il. Entre fermeté et afflux de migrants, c’est compliqué. « La question des enfants est une question importante », estime Victor Loupan. Séparer enfant et parents est une abomination. « La politique ce sont aussi des principes », appuie Jean-Marie de Bourqueney. Ce qu’a fait Trump est donc totalement scandaleux pour lui, car il a dérogé aux principes sur les droits de l’homme. Une question qui est mondiale analyse-t-il, pas uniquement américaine ou européenne.