le direct Musique sacrée

Eric Vannier, ancien maire du Mont Saint-Michel et directeur de la Mère Poulard

Grand Témoin – Éric Vannier est le propriétaire de l’auberge de La Mère Poulard, l’ancien maire du Mont Saint-Michel. Il est au micro de Louis Daufresne pour son livre « Les Carnets de cuisine de la Mère Poulard », avec des photographies de Sophie Tramier (Chêne).

En tant qu’ancien maire, Eric Vannier connaît le Mont Saint-Michel mieux que personne. Quand il retrace l’histoire, il insiste sur le caractère maritime du Mont, qui revient aujourd’hui avec le désensablement de la baie. « Au Mont Saint-Michel, on regarde vers la mer. Ce n’est pas pour rien que Jacques Cartier a reçu sa lettre de mission pour découvrir de nouvelles terres au Mont Saint-Michel », raconte-t-il. Ce caractère maritime est là dès le début. « Sans la mer et les grandes marées, jamais le Mont Saint-Michel aurait été repéré par des ermites et puis par des moines », continue Eric Vannier. Le village est lié à cette histoire maritime et religieuse. « Il avait une mission multi-millénaire du village d’accueil des pèlerins », assure-t-il.

Retrouver la mer

L’un des chantiers d’Eric Vannier quand il était maire était de retrouver le caractère maritime du mont. Un caractère perdu à la fin du XIXe siècle. De prison pendant une grande partie du siècle, il est reclassé grâce notamment à Victor Hugo. Il va donc être rénové mais pas dans sa globalité. « On embellissait l’intérieur et on enlaidissait l’extérieur », regrette Eric Vannier. La preuve : le parking à l’entrée. En-dehors du Mont, la baie a également été modifiée au XIXe siècle. « On a polderisé une partie de la baie car les terres y étaient très riches, très productive », indique-t-il. Tout cela à empêché les courants marins naturels et a participé à l’ensablement de la baie. C’est maintenant en train de redevenir une île.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *