le direct Musique sacrée

Alain Noël : « on doit être pleinement dans le monde »

Grand Témoin – Louis Daufresne reçoit Alain Noël. Après une carrière dans la publicité et l’édition, il fonde le site internet www.monastere-invisible.com, la Fraternité Sainte-Croix et une école de prière et de méditation à Étampes. Il présente son nouveau livre « L’ADN du chrétien ».

Cela fait maintenant dix ans qu’Alain et Danièle Noël ont débuté leur vie monastique en couple. « On a renouvelé nos vœux il y a quinze jours », précise Alain Noël. Si c’est au départ une vie monastique simple avec le liturgie des heures, ils sont passés à la spiritualité carmélitaine depuis cinq ans. Avec sa femme, cette vie : « c’était vraiment un appel ». Une aventure longuement réfléchie avec différentes personnes. « On a consulté beaucoup », indique-t-il. Mais le chemin n’est pas fini, la question d’une vie érémitique plus poussée se pose. Suivant l’évangile, ils ne veulent pas se soucier du matériel, Dieu y pourvoira. Et il tacle les chrétiens qui s’en préoccupent : « ils ont gardé une mentalité païenne ». Ils restent cependant au cœur du monde, en accueillant des personnes notamment.

Contempler et transmettre

C’est une phrase de Saint Thomas d’Aquin qui guide Alain et Danièle Noël. « Il est plus beau d’éclairer que de briller seulement ; de même est-il plus beau de transmettre aux autres ce qu’on a contemplé que de contempler seulement », écrit-il dans sa somme théologique. Par la vie spirituelle, le couple contemple. Il transmet grâce à l’école de prière qu’ils gèrent : la fraternité Sainte Croix. Il regrette d’ailleurs la faiblesse de l’enseignement d’une vie spirituelle alors que c’est une des richesses de l’Église. « Les gens viennent nous voir pour retrouver des forces. La formation à la vie spirituelle ne parvient pas au tout venant de l’Église catholique, aux fidèles », se désole-t-il. Et de tacler l’utilisation du yoga quand un chrétien a des « gouzi-gouzi intérieur ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *