le direct Musique sacrée

Les chrétiens sont de plus en plus persécutés dans le monde

215 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde. L’ONG Portes Ouvertes publie comme chaque année son index mondial et observe une montée du nationalisme religieux.

Portes Ouvertes a rendu public les résultats de son index mondial de persécution 2018. Une liste de cinquante pays. Présente dans une soixantaine de pays à travers le monde, elle a récolté, cette année encore, nombre de témoignages et d’informations sur le terrain pour établir une base de données. Rappelant qu’il existe deux sortes de persécutions, la persécution marteau (violence physique et matérielle soudaine et brutale) et la persécution étau (oppression discrète quotidienne), l’ONG estime que les chiffres sont sous estimés par manque d’information dans les zones de conflits. Ainsi la Corée du Nord occupe la première place de l’index pour la 17ème année consécutive, « il est impossible d’obtenir des informations fiables. Dans le pays le plus fermé de la planète, des dizaines de milliers de chrétiens sont prisonniers dans des camps de travaux forcés« , indique le rapport.  « On estime à près de 300 000 le nombre de chrétiens, près de 50 000 seraient retenus dans les camps de concentration du régime, mais les chiffres restent invérifiables« , rajoute Michel Varton, président de Portes Ouvertes France.

Le Nigéria est le pays où les chrétiens sont les plus tués depuis 4 ans, 2000 personnes assassinées pour leur foi. L’index souligne que « les bergers peuls sont devenus les premiers persécuteurs devant Boko Haram : ils tuent ou chassent des milliers de chrétiens, alors que les zones de violences progressent vers le sud, atteignant la ceinture centrale du pays« .

Portes ouvertes Index

Le nationalisme religieux se durcit

En Asie, le nationalisme religieux se durcit, près de 34 églises ont été la cible d’attaque et près de 600 incidents de persécutions ont été signalés. L’Inde grimpe à la 11ème place des pays les plus persécuteurs. Les extrémistes hindous, protégés par le gouvernement de Narendra Modi ont mis en place un programme de « conversion » à l’hindouisme, le Ghar Wapsi,   programme en 5 étapes : chasser les prêtres et les pasteurs, ostraciser les chrétiens, affaiblir par la violence, reconversion par un prêtre hindou et forcer les récalcitrants.

Pour Mgr Michael Nazir-Ali, ancien évêque pakistanais de Rochester, la situation de son pays est également alarmante. Le pays régit par la charia interdit le blasphème. L’extrémisme islamique et les systèmes de corruption ont fait de nombreuses victimes. Asia Bibi, chrétienne, vient de passer sa 8ème année en prison dans le couloir de la mort de la prison de Multan. Condamnée à mort pour outrage à l’islam, elle attend toujours son procès en appel par  la Cour Suprême du Pakistan. Pour Mgr Michael Nazir-Ali tant que la charia continuera à régir la société, la violence continuera, il appelle le Pakistan et d’autres pays à se munir d’une déclaration de droit certifiant la même loi pour tous et le respect à la liberté fondamentale de tout Homme.

<< à réécouter, la Rencontre de Marie-Leïla Coussa avec Michel Varton, président de Portes Ouvertes France.