le direct Musique sacrée

Les plus belles soirées à la Philharmonie

Les festivités ont pris fin, mais à la Philharmonie, la fête continue au rythme de belles musiques !

Musique symphonique

  • Ciné concert : Star Wars- L’Empire Contre-attaque
    Orchestre national de l’Île de France joue la musique de John Adams sous la direction de Ernst van Tiel. Le concert du soir est précédé de débat (entrée libre à 18h30) sous le thème de « Star Wars, divertissement-culte ou grand œuvre mythique ? »
    Samedi 5 janvier 15h et 20h30 ; Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez

 

  • Week-end Berlioz

Soirée Harold par Les Siècles
L’orchestre Les Siècles dirigé par son chef François-Xavier Roth, grands spécialistes de la musique française, offre une soirée symphonique de luxe 100 % Berlioz !
Harold en Italie
Le Carnaval Romain, ouverture
Ouverture de Benvenuto Cellini
Ouverture de Béatrice et Bénédict
Vendredi 11 janvier à 20h30 ; Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez

header-we_1170x510_berlioz2

La talentueuse chef Elena Schwarz dirige l’Orchestre Pasdeloup
ElzbietaSikora :Cinq Miniatures (n° 5)
Berlioz :Les Troyens (Marche troyenne)
Beethoven :Concerto pour piano n° 5 « Empereur » ; Symphonie n° 5 (Jonathan Gilad, piano)
Samedi 12 janvier à 15h ; Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez

L’orchestre « sans chef », Les Dissonances rassemblent des jeunes musiciens autour du violonisteDavid Grimal qui interprète le Concerto pour violon de Korngold. Ils s’attaquent à L’Oiseau de feu de Stravinski.
Prokofiev : L’Amour des trois oranges (suite)
Korngold : Concerto pour violon
Stravinski : L’Oiseau de feu (suite de 1945)
Lundi 14 janvier à 20h30 ; Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez

Le jazzy Concerto pour flûte de Jacques Ibert sera joué par Emmanuel Pahud (flûte solo de l’Orchestre Philharmonique de Berlin) avec l’Orchestre de chambre de Paris sous la direction de Douglas Boyd.
Mozart : Fantaisie sur La Flûte enchanté
Ibert : Concerto pour flûte
Ravel : Le Tombeau de Couperin
Beethoven : Symphonie n° 2
Mercredi 16 janvier à 20h30 ; Cité de la musique, Salle des concert

 

Dans le cadre de week-end « Fais-moi peur ! », ce concert met en avant les contes peuplés d’animaux et des créatures fantastiques. Avec solistes de l’Orchestre national de France et Claude Nadeau (récitante).
Ravel : Ma Mère L’Oye
Prokofiev : Pierre et le Loup
Samedi 19 janvier à 16h30 ; Cité de la musique, amphithéâtre

L’Orchestre Pasdeloup dirigé par Jean-François Verdiers’associe à Awek Blues Band pour un programme 100 % américain et swing ! des musiques de Gershwin, Bernstein, John Wilimas et John Adams vous entrainent dans un bon humeur.
Samedi 26 janvier à 15 h ; Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez

Des musiciens de l’Orchestre de Paris et des solistes de l’Ensemble Intercontemporain interprète l’Histoire du Soldat de Stravinsky, miniature du pacte faustien avec le diable. Avec EricRuf de la Comédie-Française en récitant et le danseur Alban Richard.
Dimanche 27 janvier à 16h30 ; Philharmonie, le Studio

web_ensemble_intercontemporain_c_franck_ferville

En hommage à Charlie Parker et la série qu’il a inauguré en 1949 intitulée « Birdwith Strings » où le saxophoniste était accompagné par une petite section de cordes et de bois, La Philharmonie réunit un plateau exceptionnel sur de nouveau arrangement.
Dimanche 27 janvier à 20h30 ; Philharmonie,Grande salle Pierre Boulez

L’un des grands maître du piano de nos jours s’attaque enfin aux Variations Goldberg. Concert à ne pas manquer !
Lundi 28 janvier à 20h30 ; Philharmonie,Grande salle Pierre Boulez

L’Orchestre national d’Ile-de-France joue, sous la direction de Jamie Phillips, deux grandes pages du répertoire russe, le 2e Concerto pour violon de Prokofiev (Nicolas Dautricourt au violon) et les Danses Symphoniques de Rachmaninov, sera précédées par la création française de GloriusClouds de DaiFujikura, l’un des compositeurs représentants de la nouvelle génération de compositeurs.
Mardi 28 janvier à 20h30 ; Philharmonie,Grande salle Pierre Boulez

Musique vocale

La mezzo-soprano Karine Deshayes chante les Nuits d’été dans une après-midi d’hiver ! Avec l’Orchestre national d’Île de France, Fabien Gabel (direction).
Berlioz : Le Corsaire, ouverture ; Les Nuits d’été
Ravel : Daphnis et Chloé (suite n° 1)
Roussel : Bacchus et Ariane (suite n° 2)
Dimanche 13 janvier à 16h30 ; Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez

La Clé d’écoute avant le concert (salle de conférence à 15h45, entrée libre) prépare nos oreilles et pendant le concert, les enfants (dont les parents assistent au concert) peuvent participer à la récréation musicale (16h, tarif incluant le goûter : 10 € par enfant)

Le légendaire ténor Placido Domingo est de retour à Paris dans le grand répertoire verdien, en compagnie de trois chanteurs de haut vol. avec Orchestre Philharmonique de Radio France et le Chœur de Radio France sous la direction de Mikko Franck
Vendredi 18 janvier à 20h30 ; Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez

180207
@Greg Gorman

David Stern et son ensemble Opera Fuoco s’approche au plus près de la version originale ; grâce à la présence du chœur d’enfants TolzetKnabenchor.
Lundi 21 janvier à 20h30 ; Cité de la musique, Salle des concerts

 

William Christie, au clavecin et entouré de chanteurs et musiciens des Arts Florissants, propose les airs de cour français rarement interprétés.
Mardi 22 janvier à 20h30 ; Cité de la musique, Salle des concerts

airs-serieux-william-christie-018_philippe-grollie

Piano

Barenboim joue Beethoven
Infatigable Daniel Barenboim entame une nouvelle intégrale des Sonates de Beethoven, qu’il a déjà gravées deux fois, à la fin des années 1960 et en 1985.
Sonates n° 8 op. 13 « Pathétique », n° 12 op. 26 « Marche funèbre », n° 25 op. 79, n° 28 op. 101
Mardi 8 janvier à 20h30 ; Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez
Orchestre de Paris

 

Yuja Wang dans le Concerto de Schumann
La virtuose chinoise Yuja Wang interprète le Concerto de Schumann sous la baguette dynamique de Michael Tilson Thomas
Berlioz : Le carnaval romain, ouverture
Schumann : Concerto pour piano
Brahms : Symphonie n° 2
Mercredi 9 et jeudi 10 janvier à 20h30 ; Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez
Le 4e Concerto pour piano de Beethoven par Radu Lupu
L’ancien directeur artistique de l’Orchestre de Paris, Paavo Järvi revient pour un programme éclectique, avec le 4e Concerto de Beethoven avec le pianiste mythique Radu Lupu comme point culminant.
Liszt : Méphisto-Valse
Beethoven : Concerto pour piano n° 4
Scriabine : Symphonie n° 2
Mercredi 23 et jeudi 24 janvier à 20h30 ; Philharmonie, Grande salle Pierre Boulez