le direct Musique sacrée

La signature musicale d’Arthur Ancelle

Claire de Castellane reçoit le pianiste Arthur Ancelle, pour son disque Haydn, paru chez Melodia. Il nous parle de ses autres projets et nous livre sa signature musicale.

La première actualité d’Arthur Ancelle est son album sur les sonates de Haydn. Sur les 62 qu’a écrite Haydn tout au long de sa vie, 52 sont parvenues jusqu’à aujourd’hui. « Des premières sonates aux dernières, il s’est produit des révolutions », explique-t-il. Le style est différent, les instruments utilisés aussi. Du clavecin, Joseph Haydn est passé au piano forte. « Il ne faut pas attendre de Haydn des thèmes magnifiques qu’on va chanter, se remémorer. C’est de la musique qui accompagne tout un imaginaire », analyse le pianiste. Et de continuer : « on ne sait jamais, jamais ce qui va se passer ».

Quatre mains pour quatre albums

Avec Ludmila Berlinskaïa, Arthur Ancelle porte un projet assez volumineux. Le titre ? « Two pianos originals »« On est en train d’enregistrer quatre albums », dévoile-t-il. Le répertoire ? Celui du piano à quatre mains. Le faire découvrir au grand public n’est donc pas une mince affaire. « Le répertoire est énorme », révèle Arthur Ancelle. « On a choisi nous-même que des pièces qui pour nous sont des chefs d’oeuvre. Certains sont très connus, d’autres très rares et même quelques premières mondiales », annonce-t-il en exclusivité.