le direct Musique sacrée

Avant première : le nouvel album de Natasha St-Pier

Cinq ans après le premier opus avec les textes de sainte Thérèse, la chanteuse québécoise Natasha St-Pier repart sur un nouveau projet thérésien. Avec les membres du groupe Glorious à la production, de nombreuses collaborations, ce nouvel album propose de nouveaux poèmes mais aussi des chants en hommage à la vie de la sainte normande.

Paris, 6e arrondissement. Le studio d’enregistrement est dans une demie pénombre. Devant les chaises disposées, deux baffles pour écouter certaines des compositions. La conférence de presse pour présenter l’album, intitulé « Aimer, c’est tout donner », commence. A la présentation, Thomas Pouzin, du groupe Glorious. Sur ce disque, il est producteur, compositeur, parolier et une fois interprète. Mais l’intégralité du projet est porté par la voix de Natasha St-Pier. Il explique le cheminement qui a mené à ce CD.

Natasha St-Pier, à la base du projet, indique son processus pour cet album et retient particulièrement la rencontre avec Glorious.

Un album à plusieurs voix

Il n’y a pas moins de cinq collaborations avec d’autres artistes. Pour Thomas Pouzin ce n’est pas que Natasha St-Pier ne peut pas porter l’album seule, loin de là. Il analyse ces associations d’artistes.

Dans les duos comme quand elle chante seule, Natasha St-Pier essaie de mettre toute l’émotion possible. C’est particulièrement visible sur le titre « Ave Maria », reprise d’une chanson de Glorious. Elle révèle sa manière d’enregistrer les chants.

Des projets qui viennent vers elle

Natasha St Pier n’a pas peur d’être cataloguée « chanteuse catho » avec ce second opus. « J’ai envie de faire de la musique qui a un sens au delà de sa beauté », assure la chanteuse. Et d’ajouter : « ce serait dommage de ne pas le faire de peur d’avoir une étiquette ». Elle ne sait pas quel sera son prochain projet. « D’un album à l’autre je ne fais jamais la même chose. Je me laisse attraper par les projets plutôt que j’attrape les projets », indique-t-elle.

Pour pouvoir écouter l’album en entier, rendez-vous dans les bacs le 3 août.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *