le direct Musique sacrée

Un Livre, Une Voix – Les dix vœux d’Alfréd

Jean-Claude Perrier reçoit Maude Mihami pour son premier roman « Les dix vœux d’Alfréd » (Nil). Un roman léger qui traite de thèmes plus lourds. Une fantaisie à la Pennac.


« C’est une histoire que se passe dans les années 70 au camp Boudin, dans le centre de la Bretagne, en pays Gallo. C’est l’histoire d’un petit garçon qui s’appelle Alfréd », raconte l’auteure. La particularité du garçon de neuf ans ? Il préfère être avec les vieux de son village que les enfants de son âge. Le contexte familiale est compliqué. Son père est parti, sa mère est alcoolique. C’est son grand-père qui s’occupe le plus de lui. « Le grand père a pris le petit garçon sous son aile et lui apprend la vie. Il commence par lui apprendre à pisser comme un vrai bonhomme », développe-t-elle. Maude Mihami a utilisé le regard de l’enfant pour pouvoir évoquer des sujets graves tout en gardant une certaine liberté.

Un enfant malin

Alfréd est très malin et a deux passions. « Il aime les gâteaux et les mots », indique l’auteure. Pour cela, il trouve honteux que certains mots qu’il entend au café du village ne soient pas dans le Larousse de son école. Il crée donc son propre dictionnaire avec les locutions de son pays. Avant ses 10 ans, il demande à son grand père de devenir quelqu’un de bien. Il va donc avoir dix vœux à réaliser. Le lecteur suit ainsi les aventures d’Alfréd.

La sélection de la Procure

Bertrand Deschamps de la librairie La Procure propose une sélection de trois ouvrage traitant de la fin des années 60 et années 70, avec le départ du pouvoir du général de Gaulle en 1969. Le premier ouvrage est un récit de mai 68 mais du point de vue du pouvoir. Écrit par François Flohic, aide de camp de de Gaulle en 1968, le livre est très sourcé. (Mai 68 côté de Gaulle ). Le second évoque les femmes importantes dans la vie du général, sa femme, sa fille, sa mère… (Les femmes du général). Le dernier traite de l’humour de Charles de Gaulle ( Les sautes d’humour du général).