le direct Musique sacrée

Les Impressionnistes à Londres s’invitent au Petit Palais

Le Petit Palais présente à nouveau une exposition remarquable avec « Les Impressionnistes à Londres. Artistes français en exil, 1870-1904 » que l’on peut voir jusqu’au 14 octobre. La scénographie est splendide, les œuvres montrées de haute qualité.

L’exposition évoque les très nombreux artistes français, peintres, sculpteurs, musiciens, qui ont fui la France après la victoire de l’Allemagne en 1871 et la répression de la Commune. Paris est un champ de ruines et ces artistes vont trouver en Angleterre de quoi simplement manger et vivre… L’Angleterre victorienne est à son apogée, très prospère, la famille impériale française y a trouvé refuge, et nos artistes y sont accueillis à bras ouverts. Ainsi James Tissot, peintre de scènes de genre virtuoses de la haute société qui eurent beaucoup de succès. Ou Daubigny, de l’Ecole de Barbizon, très apprécié des collectionneurs anglais. Monet, Pissaro et Sisley émigrèrent aussi à Londres. Pour eux, ce fut un échec commercial mais ils rencontrèrent là-bas le fameux marchand Paul Durand-Ruel qui venait d’y transférer sa galerie parisienne et qui commença à leur acheter des tableaux. Monet revint à Londres à la fin du siècle pour exécuter sa série des tableaux du Parlement dont cinq sont montrés dans l’exposition du Petit Palais. Éblouissant !