le direct Musique sacrée

Qu’est-ce que la fête de l’Immaculée Conception ?

Le 8 décembre, l’Eglise catholique fête Marie préservée de tout péché.  Explications.

Le pape Pie IX
Le pape Pie IX

Pour accueillir le fils de Dieu et être « Mère de Dieu », Marie ne pouvait avoir qu’une foi parfaitement pure, une âme sans péché.  Elle est « comblée de grâce » dit Luc dans son évangile. Cela signifie que Marie a été conçue par ses parents en étant préservée du péché des hommes. C’est ce qu’on appelle l’Immaculée Conception.

Ce dogme a été défini le 8 décembre 1854 par le pape Pie IX : « Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière de Dieu tout puissant, en vue des mérites de Jésus Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles. »

Dogme confirmé par la Vierge elle-même quatre ans plus tard, lorsqu’elle apparaît dans la grotte de Massabielle à la petite Bernadette qui lui demande son nom. « Que soy era Immaculada Councepciou » (« Je suis l’Immaculée Conception »), répond Marie.

Que Marie ait été préservée du péché ne veut pas dire qu’elle est loin de nous. Au contraire. Elle reste une créature de Dieu et du côté des hommes. Mais elle nous indique qu’à sa suite, nous sommes appelés à être des Saints.

A Lyon, le 8 décembre est une fête particulière

Basilique_Notre-Dame_de_Fourvière_-_Fête_des_LumièresC’est la fameuse fête des Lumières qui a une histoire avant tout religieuse.

Le 8 septembre 1852, à la chapelle de Fourvière, devait être inaugurée une nouvelle statue de la Vierge. En raison du mauvais temps, la cérémonie est annulée et reportée au 8 décembre. Ce jour-là des pluies diluviennes s’abattent sur la ville, la Saône est en crue. Finalement le temps se dégage et les Lyonnais mettent spontanément des bougies, qu’ils avaient préparées pour la procession, sur leurs fenêtres.

Depuis 1852 cette tradition est reconduite chaque année.

(Sources : La Croix, Eglise catholique)

Paroles de papes

Bouguereau,_L'Annonciation,_1888_(5590348528)Messe à l’occasion du 150e anniversaire de la proclamation du Dogme de l’Immaculée Conception de la bienheureuse Vierge Marie. Extrait de l’homélie du pape Jean-Paul II.

« Marie est véritablement bénie entre toutes les femmes (cf. Lc 1, 42)

Le « oui » de la Vierge à l’annonce de l’Ange prend place dans la situation concrète de notre condition terrestre, en humble obéissance à la volonté divine de sauver l’humanité non pas de l’histoire, mais dans l’histoire. En effet, préservée de toute tache de péché originel, la « nouvelle Eve » a bénéficié de façon particulière de l’œuvre du Christ comme Médiateur et Rédempteur très parfait. Rachetée la première par son Fils, participant en plénitude à sa sainteté, Elle est déjà ce que toute l’Eglise désire et espère être. Elle est l’icône eschatologique de l’Eglise.

C’est pourquoi l’Immaculée, qui marque « le début de l’Eglise, épouse du Christ sans tache et sans ride, resplendissante de beauté » (Préface), précède toujours le Peuple de Dieu, dans le pèlerinage de la foi vers le Royaume des cieux (cf. Lumen gentium, n. 58; Enc. Redemptoris Mater, n. 2) ».

Mercredi 8 décembre 2004

Solennité de l’Immaculée Conception de la bienheureuse Vierge Marie, mardi 8 décembre 2015. Prière du Pape François.

CaptureVierge Marie,
en ce jour de fête pour ton Immaculée Conception
je viens te présenter l’hommage de foi et d’amour
du peuple saint de Dieu
qui vit dans cette ville et ce diocèse.
Je viens au nom des familles,
avec leurs joies et leurs difficultés;
des enfants et des jeunes, ouverts à la vie;
des personnes âgées, riches d’années et d’expérience;
en particulier je viens à toi
de la part des malades, des détenus,
de ceux pour qui le chemin semble plus dur.
Comme pasteur, je viens aussi au nom de ceux
qui sont arrivés de terres lointaines
en quête de paix et de travail.

Sous ton manteau, il y a de la place pour tous,
car tu es la Mère de la Miséricorde.
Ton cœur est plein de tendresse
envers tous tes enfants:
la tendresse de Dieu, qui a pris chair en toi
et qui est devenu notre frère, Jésus,
Sauveur de chaque homme et de chaque femme.
En te regardant, notre Mère Immaculée,
nous reconnaissons la victoire de la divine miséricorde
sur le péché et sur toutes ses conséquences;
et se rallume en nous l’espérance d’une vie meilleure,
libérée des esclavages, des rancœurs et des peurs.

Aujourd’hui, ici, au cœur de Rome,
nous entendons ta voix de mère
qui appelle chacun à se mettre en chemin
vers cette Porte, qui représente le Christ.
Tu dis à tous: «Venez, approchez-vous avec confiance;
entrez et recevez le don de la miséricorde;
n’ayez pas peur, n’ayez pas honte:
le Père vous attend à bras ouverts
pour vous donner son pardon
et vous accueillir dans sa maison.
Venez tous à la source de la paix et de la joie».

Nous te remercions, Mère immaculée,
parce que sur ce chemin de réconciliation,
tu ne nous laisses pas seuls, mais tu nous accompagnes,
tu es proche de nous et tu nous soutiens
dans toutes les difficultés.
Bénie sois-tu, Mère, maintenant et pour toujours. Amen.