le direct Musique sacrée

C’est quoi le mercredi des Cendres ?

Dans la tradition catholique, le premier jour du Carême a lieu un mercredi, dit « des Cendres ». L’occasion de revenir sur sa signification.

Le Mardi Gras est passé, voici le temps des Cendres. La messe du mercredi des Cendres marque l’entrée dans le Carême. Durant cette célébration le prêtre marque d’une croix de cendres le front des fidèles. Cette cendre, issue des Rameaux de l’année précédente, est une marque d’humilité et de repentir jusqu’à la joie de Pâques. Les chrétiens sont appelés à changer de vie, à se repentir. Littéralement, cela veut dire « se tourner vers Dieu et vers autrui, en pratiquant la prière, le partage et le jeûne ».

Origines historiques

Vers l’an 300 il fut associé par certaines églises au rite d’excommunication temporaire ou du renvoi des pécheurs publics de la communauté chrétienne. Puis cela se généralisa.  Les pécheurs confessaient d’abord leurs péchés en privé, puis ils étaient présentés devant l’évêque qui les mettaient au rang des pénitents et se préparaient pour recevoir l’absolution du Jeudi Saint. Après une imposition des mains et celle des cendres, ils étaient renvoyés de la communauté. Cela pendant quarante jours, ils devaient être vêtus de sacs et porter la cendre. Ils avaient l’interdiction de se raser, de se couper les cheveux… Certaines peines dépassaient la quarantaine et pouvaient se prolonger plusieurs années voire toute une vie. Le prénom Cendrine est d’ailleurs parfois donné depuis le XVIIe siècle aux jeunes filles nées ce jour.

Sources bibliques

Psaume 50

03 Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
04 Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense.
05 Oui, je connais mon péché, ma faute est toujours devant moi.
06 Contre toi, et toi seul, j’ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait. Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice, être juge et montrer ta victoire.
07 Moi, je suis né dans la faute, j’étais pécheur dès le sein de ma mère.
08 Mais tu veux au fond de moi la vérité ; dans le secret, tu m’apprends la sagesse.
09 Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ; lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
10 Fais que j’entende les chants et la fête : ils danseront, les os que tu broyais.
11 Détourne ta face de mes fautes, enlève tous mes péchés.
12 Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
13 Ne me chasse pas loin de ta face, ne me reprends pas ton esprit saint.
14 Rends-moi la joie d’être sauvé ; que l’esprit généreux me soutienne.
15 Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins ; vers toi, reviendront les égarés.
16 Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur, et ma langue acclamera ta justice.
17 Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange.
18 Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas, tu n’acceptes pas d’holocauste.
19 Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé.
20 Accorde à Sion le bonheur, relève les murs de Jérusalem.
21 Alors tu accepteras de justes sacrifices, oblations et holocaustes ; alors on offrira des taureaux sur ton autel.

Jonas 3, 6

« La chose parvint au roi de Ninive ; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d’un sac, et s’assit sur la cendre. »

Samuel 13, 19

« Tamar prit de la cendre et s’en couvrit la tête, déchira sa tunique à longues manches, se mit la main sur la tête et partit en criant « 

 A lire aussi sur le Carême