le direct Musique sacrée

Le cardinal Lustiger, incontestablement lié à l’histoire

Quel regard porter sur l’héritage du cardinal Lustiger ? Dix ans après sa mort, un colloque vient de lui être consacré au Collège des Bernardins. Son co-organisateur Benoît Pellistrandi était Le Grand Témoin, ce matin.

Entre crise et recomposition catholique, le cardinal Lustiger demeure un acteur prépondérant dans l’évolution de la société française. L’historien Benoît Pellistrandi revient sur son parcours à travers diverses anecdotes et archives. Innovant et intuitif en liturgie, attentif à la formation des fidèles, Jean-Marie Lustiger instruit véritablement le diocèse de Paris. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? « On pourrait se dire : Lustiger, c’est le passé. La question n’est pas d’entretenir une nostalgie mais de comprendre ce que sa personnalité nous dévoile de réalités parfois cachées (…) et comment par sa pédagogie, il a donné à des générations de fidèles qu’il a eu sous son autorité – étudiants, paroissiens, diocèse. »

« Il était soucieux de donner conscience aux chrétiens de ce qu’ils devaient être, c’est-à-dire ni dans une posture socio-culturelle, ni dans une posture générationnelle, mais véritablement comme des disciples du Christ capables d’entendre la parole de Dieu à travers la Bible et la tradition de l’Eglise ».