le direct Musique sacrée

Amoris Laetitia : pour un Amour « libre, rayonnant, fécond »

Amoris Laetitia, « La joie de l’Amour », est l’exhortation apostolique de 2016 faisant suite aux deux ans de synode sur la Famille. Nous revenons sur ce texte avec le père Denis Metzinger, vicaire épiscopal pour la Pastorale familiale à Paris.

Amoris Laetitia couverture - photoAmoris Laetitia, une approche novatrice

« On peut toujours faire des grands traités sur la famille, mais si ça ne correspond pas à la réalité, ça ne sert à rien ! » affirme le père Denis Metzinger. « La grande originalité de ce texte, c’est de partir de ce que vivent les gens ». Dans son approche, le pape François ne livre pas une théorie, mais il s’attache à comprendre les réalités actuelles et notamment ceux qui vivent des situations difficiles. Pour les divorcés remariés, le pape rappelle avant tout que – par leur baptême – ces personnes appartiennent à la vie de l’Eglise. Par conséquent, François invite « à regarder chacun ».

Poser un regard positif, ce n’est pas nier les difficultés, ni faire du relativisme, nous dit le père Denis Metzinger. Au contraire, c’est montrer combien « la Parole de Dieu ouvre un chemin nouveau », à l’image de Jésus qui s’intéresse à Zachée, le publicain. « Il le prend comme il est et parce qu’Il le prend comme il est, Il va l’aider à avancer ».

Le mariage chrétien, une dimension supplémentaire ?

« Qu’est-ce que le mariage ? » interroge le père Denis Metzinger. C’est « un pacte entre un homme et une femme pour garantir le bien du plus faible, c’est-à-dire l’enfant, et la société doit respecter cette manière de vivre ».

Le mariage chrétien, quant à lui, est un sacrement. Le père Denis Metzinger resitue également un autre axe fondamental d’Amoris Laetitia, la préparation au mariage : « le mariage est une vocation et comme pour chaque vocation, il faut une préparation ». La vocation n’est pas réservée à une élite, mais « vocation » signifie « action de Dieu dans ma vie ». « Le mariage est un appel dans l’appel qu’est la vie baptismale » et marque la volonté de donner une place à Dieu dans le foyer que vous construisez.

Lecture conseillée à tous, et plus encore aux fiancés, Amoris Laetitia propose une méditation sur l’Amour chez saint Paul. Le pape François s’arrête sur chaque mot et sa réflexion « s’incarne dans la réalité du couple ». « Au mariage, comme au baptême, on reçoit tout, et on a toute notre vie pour déballer le cadeau », conclut le père Denis Metzinger.