le direct Musique sacrée

Véronique Lévy ou « l’amoureuse de Dieu »

Véronique Lévy, issue d’une famille juive et sœur de Bernard-Henri Lévy, raconte sa conversion au catholicisme dans « Session d’été ».

C’est très tôt que Véronique Lévy a rencontré le seigneur. Dès l’âge de trois ans sur une plage d’Antibes par l’intermédiaire d’une petite fille qui lui montra l’horizon et lui offrit un crucifix.

Ensuite ce sera une vie instable et désordonnée.

Tout change lorsqu’elle rencontre un homme, lui-même sur le chemin du baptême. Ils se quittent. Elle fait alors la connaissance de Jean-Marie Delfieux, créateur des Fraternités monastiques de Jérusalem, son père spirituel. « Dieu m’a reconstruite en quinze jours », dira-t-elle suite à sa rupture avec le jeune homme.

Puis ce sera le baptême le 7 avril 2012.

Dès lors, elle ne cesse de partager sa foi de vive voix, en prose ou dans des poèmes d’amour.

>> En savoir plus sur Véronique Lévy

Livres :

Montre-moi ton visage, Les Editions du cerf

Adoration, Les Editions du cerf

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *