le direct Musique sacrée

Christophe Eoche-Duval : « Même au caté, on n’apprend plus l’Evangile ! »

Le christianisme est-il encore un point dur de la société ou s’est-il liquéfié comme un cachet d’aspirine ? Christophe Eoche-Duval, conseiller d’Etat, a publié « Vous serez dans la joie – le coming out chrétien d’un haut fonctionnaire » aux éditions Artège. Il était Le Grand Témoin de Louis Daufresne.

Peut-on être catholique en France lorsqu’on est haut fonctionnaire ? Christophe Eoche-Duval se le demande. « Je voudrais qu’on ait le courage de nos convictions : si on est chrétien, on le dit ». L’auteur revient ainsi sur les origines du coming-out, rappelant que les homosexuels avaient eu ce courage de se dévoiler au monde sous l’étendard arc-en-ciel, symbole de l’arche de Noé. « Ce drapeau, c’est le nôtre ! C’est celui de la Bible ! » Alors pourquoi se cache-t-on encore ?

Sortir de son confort

Nous ne devons pas rougir des Évangiles, comme le dit Saint Paul. Christophe Eoche-Duval est également l’auteur de spectacles et entend inaugurer une crèche vivante d’ici Noël 2018. Une foi extériorisée ? Le débat fait du bruit. Selon lui, la prière de rue devrait être autorisée au même titre que les processions. « Nous aussi, nous devons être dans la rue. » Il demande ainsi aux prêtres de devenir des entrepreneurs, de faire sortir les fidèles, de les accompagner dans cette extériorisation de la foi. Comment ? En priant devant l’église, en sortant les statues poussiéreuses que personne ne voit, en vivant peut-être davantage la mission de chrétien…