le direct Musique sacrée

Mémoires de la grande boucle

Daniel Pautrat fut dans les années 60-90 la voix du Tour de France. D’abord sur les ondes de France Inter puis à la télévision. Le reporter fait une échappée dans Le Grand Témoin pour nous raconter les coulisses de la grande boucle.


Daniel Pautrat, à la suite du grand radio reporter Georges Briquet se dit « photographe par la parole« . « Photographe » pour les paysages et les gens de la France profonde. « Parole » pour les belles envolées lyriques des journalistes.

« Envolées » que font hélas moins les coureurs cyclistes qui sont comparés à des OPNI, objet pédalant non identifié, avec leur casque, leurs lunettes et leurs capteurs. « Ils ont moins d’audace et prennent moins de risques« . Il est évident que Bernard Hinault à la place de Bardet n’aurait pas hésité à s’élancer à 60 km de l’arrivée pour reprendre quelques secondes à Froome dans le col de l’Izoard.

De quoi donner envie quand même de s’échapper comme chaque année sur les routes du tour !

mémoires du tour de france

Daniel Pautrat et Louis Daufresne / Le Grand Témoin
Daniel Pautrat et Louis Daufresne / Le Grand Témoin