le direct Musique sacrée

Jean-Baptiste, né pour annoncer « Celui qui vient »

L’été est là et le 24 juin pourrait bien passer inaperçu, coincé entre la fête de la musique et les premiers départs en vacances… C’est donc pour cela qu’il faut y remédier !

Aujourd’hui, nous fêtons saint Jean-Baptiste, et plus spécifiquement sa naissance. Il fait partie des exceptions, et elles sont rares ! Hormis la Vierge, Jean-Baptiste est le seul saint dont l’Eglise célèbre le jour de la naissance, rappelle saint Augustin. L’usage est, en effet, de privilégier la date de la mort terrestre, pour faire mémoire de l’entrée dans la Vie.

La vie de Jean le Baptiste est intimement liée à celle de Jésus. Par le sang, ils sont cousins, et l’inscription dans une lignée commune montre que Dieu s’inscrit dans l’histoire de son peuple. Dès le sein de sa mère Elisabeth, Jean-Baptiste manifeste qu’il reconnaît en Jésus, son Seigneur. Lors de la Visitation, Jean-Baptiste « tressaille » pour annoncer « Celui qui vient ». Dans ce passage de l’Evangile, on peut remarquer que les mères sont en capacité de verbaliser, tandis que les enfants sont encore silencieux.

Pour approfondir, notre article sur la Visitation

Jean-Baptiste est celui qui ouvre la route. « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais Il vient, Celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et Il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, Il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. » (Luc 3, 16-17). La mission de Jean-Baptiste est de préparer la mission de Jésus. Pour cela, il prêche et baptise les gens dans les eaux du Jourdain. Il allie donc la parole et le geste. Cependant, il exprime aussi que sa vocation est de s’effacer, pour laisser toute la place à Jésus.

« Dieu fait grâce »

C’est la signification du prénom Jean, choisi par Zacharie et Elisabeth. La naissance de Jean, futur Jean-Baptiste, est la concrétisation de la promesse de vie apportée par l’ange de Dieu. « Rien n’est impossible à Dieu », c’est ce dont Zacharie fait l’expérience. D’ailleurs, pour méditer cela, il est réduit au silence. Pleinement humain, Zacharie avait tout prévu, il était certain qu’Elisabeth ne pourrait plus donner la vie. Or, Dieu bouleverse nos vies et comble au-delà de toutes nos espérances.

Avant d’être une fête religieuse, la Saint-Jean était une fête païenne. Protection des moissons et de l’amour des jeunes tourtereaux. Le 24 juin est l’un des jours les plus longs de l’année, c’est pourquoi les feux de la Saint-Jean célèbrent la lumière de l’été.

La lumière guide et rassure les pas de ceux qui marchent. « On ne peut pas se tromper lorsqu’on regarde le Christ », disait le pape François. Ces jours-ci, de nouveaux ministres seront ordonnés. Le prêtre est un éclaireur et, comme Jean-Baptiste, il donne sa vie pour faire connaître Dieu aux hommes.

Cette année, cent dix-sept prêtres devraient être ordonnés en France et 54 d’entre eux recevront ce sacrement en ce week-end du 24-25 juin 2017.