le direct Musique sacrée

Reconnaître sa fragilité, une force pour mieux vivre ?

Marc Leboucher est le Grand Témoin de ce 31 octobre, pour son dernier livre, Le souffle et le roseau (Salvator), qui approfondit le thème de la vulnérabilité.

Le-souffle-et-le-roseauSerait-il possible de faire de notre vulnérabilité une force délicate, celle de la foi des fragiles ? C’est le pari du « roseau pensant » décrit par Blaise Pascal, et repris par Marc Leboucher en tenant compte du contexte actuel.

Depuis plusieurs années, explique l’auteur, on observe une « déferlante éditoriale » sur la fragilité, l’inquiétude, l’intranquilité… Comme si « l’individu prenait davantage conscience de sa propre vulnérabilité ». Un comportement qui est pourtant déjà rapporté par « les sagesses grecques ou romaines », et « les psaumes ».

« Mais aujourd’hui, on a l’impression d’avoir franchi une étape supplémentaire », analyse Marc Leboucher, évoquant les nombreux « couples qui craquent », les « personnes en burn out ». Plus largement, « pour notre planète ou notre société, on a davantage peur de la catastrophe, écologique ou terroriste », ajoute-t-il.

La situation est paradoxale. D’un côté, « la tentation de la toute-puissance » qui séduit de nouveaux « Prométhée ». Ainsi, le « transhumanisme essaie de faire de nous des êtres éternels, de nous prolonger, de réparer les limites de notre corps ». Et en même temps, « l’échéance de la mort est encore là » ; « par l’expérience de la mort, de la maladie », nous restons, comme Job, conscients « de notre propre fragilité » et nous ne pouvons « plus assumer cette exigence de performance ».

Selon Marc Leboucher, il s’agit alors d’ « accepter cette condition de souplesse, de roseau », ce qui « revient à trouver un autre type d’équilibre de vie, plus apaisé ». Une autre nécessité est de « sauvegarder des moments d’intériorisation, de silence », surtout dans une société qui favorise « la distraction ».

Marc Leboucher aborde aussi la question du rapport à l’autre, de la solitude, de l’illusion par l’image : autant de phénomènes sociaux qui poussent à céder à différentes « tentations », ces « manières dont l’individu essaie de sortir de sa fragilité ».

Pour en savoir plus, écoutez l’intégralité de l’émission :