le direct Musique sacrée

Le mystère de la femme se révèle-t-il dans la maternité ?

Qu’est-ce qu’être mère ? Une surprise qui bouleverse le temps, l’espace, notre rapport au monde et à nous-même… Une philosophe et une théologienne en débattent au micro de Sophie Nouaille.

Carla Canullo est une philosophe italienne, professeur à l’Université de Macerata (région des Marches). Elle est spécialiste de Jean Nabert et de Michel Henry. Elle vient de publier aux éditions Lessius  Etre Mère, la vie surprise.

Clémence Rouvier est maître de conférences en philosophie et docteur en théologie, spécialiste de Paul Ricoeur. Elle fait partie du corps enseignant du Theologicum de l’Institut catholique de Paris.

etre-mereEtre mère : une aventure qui vaut la peine d’être analysée philosophiquement. Nous sommes peu familiers de cette vision philosophique de la maternité, Carla Canullo en a elle-même fait l’expérience en rédigeant son livre. “ En parlant de la maternité, je ne parlais pas d’un phénomène objectif ”, témoigne-t-elle. “ Pour moi, c’était (…) une occasion de voir ce que la maternité est vraiment. C’était une redécouverte de la vie, (…) l’occasion d’une véritable compréhension. ”

Clémence Rouvier a reconnu dans le livre de sa consœur  “ la touche du phénoménologue ”. “ Je pense que vous avez livré votre connaissance intime ”, ajoute-t-elle en faisant référence à l’écriture à la première personne.

Carla Canullo est en effet mère de famille :  cette “ expérience de la maternité m’a permis de voir le véritable sens de l’espace et du temps, explique-t-elle. “ On croit que ce sont deux notions qu’on peut gérer, qui sont à nous. Ce n’est pas vrai du tout. (…) Mon parcours de recherche est toujours allé avec cette maternité. Cela veut dire que mon temps s’est accru. J’ai fait l’expérience d’une dilatation.

La dilatation : un mot qui revient fréquemment sous la plume de la philosophe italienne. Du temps nous serait-il donné par surcroît ? “ Le temps ne nous appartient pas. Le temps nous est donné. L’expérience de la vie, c’est cette dilatation du temps ”, d’après Carla Canullo.

 Pour Clémence Rouvier, “ c’est l’amour qui est la clé du rapport au temps. On ne peut vivre cette dilatation que dans la plus grande intériorité. Il s’agit de “ toujours prendre conscience de cette grâce qui nous est donnée ”, grâce advenant “ dans un temps que nous vivons dans l’amour.

L’amour maternel permet donc d’expérimenter un rapport au temps différent.

A l’époque des guides pratiques, des blogs et autres espaces virtuels d’échanges de petits conseils, envisager la maternité sous un angle philosophique à de quoi déconcerter…

Pour aller plus loin, écoutez l’émission dans son intégralité :