le direct Musique sacrée

Algérie : l’après Bouteflika

The Spectator, un Journal Britannique, vient de publier un article qui prédit l’apocalypse en Algérie après la mort de Bouteflika, qui, d’après ce journal, disparaîtra dans peu de temps.

Nous citons quelques passages de l’article parlant du danger islamiste qui guette l’Algérie, l’Europe, et plus spécialement la France :

« Après la mort de Bouteflika, l’Algérie va probablement imploser. Les islamistes qui ont été tenus à distance  vont exploiter le vide. Les tensions qui ont été enterrées depuis la guerre civile vont réapparaître. Et puis l’Europe pourrait être submergée par une autre grande vague de réfugiés en provenance d’Afrique du Nord ».

« Presque personne en dehors de l’Algérie est encore au courant de ce qui se produira, hormis les services de renseignements  occidentaux. Ils sont conscients suite au Printemps arabe qui a tournée au chaos en 2011 ; ils sont au courant de ce qui se passe en Algérie. Dans les coulisses, les gouvernements se préparent pour une nouvelle guerre civile et ses conséquences ». 

 « Il y a seulement 24 ans que la guerre civile a fait plus de 150 000 morts entre les islamistes et l’Etat. Cette fois-ci les choses seront beaucoup plus sanglantes, surtout à cause du développement de l’islamisme armé au cours des dernières années ».

« Les dirigeants islamistes ont changé de tactique. Ils ont réalisé depuis longtemps qu’ils ne peuvent pas gagner à travers le scrutin, donc ils ont fait appel à d’autres moyens. En tant que gardiens autoproclamés de la moralité publique, ils ont fait campagne pour s’assurer que les programmes scolaires se concentrent  sur «les Sciences islamiques » et usèrent de leur influence commune pour tenter d’entraver  le gouvernement dans sa révision du « code de la famille », qui maintient les femmes sous la « tutelle » des hommes. Ils ont fait des fatwas pour exiger que les Ministères s’assurent que les femmes portent le voile et que les hommes laissent  pousser la barbe.» 

« Ces dernières années, le voile islamique est devenu courant en Algérie, avec environ 70% de femmes voilées et (jusqu’à 90 % hors des villes). Et 1 milliard de dollars est dépensé pour  construire la plus grande mosquée en Afrique, à Alger ».

« Une guerre civile algérienne va engendrer un grand nombre de réfugiés. Un analyste a confié qu’il estime le nombre de 10 à 15 millions d’Algériens qui vont essayer de quitter le pays.                                                                                                                        

 «  Compte tenu de l’histoire et du passé de l’Algérie, ils s’attendraient à être secourus par une seule nation : La France avec son impact sur l’UE.                              

Compte tenu du traumatisme politique que la crise des réfugiés a provoqué en Europe, un exode massif d’Algériens pourrait causer une  énorme insécurité ».                

   De Gaulle avait donné l’indépendance à l’Algérie en résumant ainsi sa pensée :  « Je ne veux pas que Colombey-les-deux-Eglises devienne Colombey-les-deux Mosquées »   Indépendance qui força à l’exil un million de Français, et sacrifiant des milliers de Harkis.

Aujourd’hui, un demi-siècle a passé et la France doit refuser une invasion possible pour conserver son indépendance et les racines de sa civilisation chrétienne.