le direct Musique sacrée

Le massacre des Innocents de Poussin au musée Condé de Chantilly

L’exposition organisée par Pierre Rosenberg au musée Condé du château de Chantilly est originale et passionnante car elle parle surtout d’un seul tableau qui est un chef d’œuvre : « Le massacre des innocents » peint par Nicolas Poussin en 1627-1628, qui traite du célèbre passage de l’Évangile de Matthieu.

Ce tableau est l’un des trésors de la fabuleuse collection du duc d’Aumale qui fait du musée Condé le plus riche de France après Le Louvre. Le tableau de Poussin est un chef d’œuvre car il traite d’un thème universel – et malheureusement, toujours d’actualité – et qu’il rompt avec les représentations nombreuses de la scène à travers l’histoire de l’art : ici, trois personnages seulement (la mère, l’enfant, le bourreau) sont mis en scène, et renforcent l’impression de cruauté et d’horreur. Ce tableau est si puissant qu’il a influencé bon nombre des plus grands peintres modernes, Picasso le premier, qui s’en inspira, notamment pour Guernica. Dans la seconde partie de l’exposition, sont d’ailleurs présentées des œuvres de Picasso, Bacon, Lupertz, etc. qui, tous, ont regardé le tableau de Poussin, l’ont copié ou réinterprété. Enfin, l’exposition est un excellent moyen de mieux connaître Poussin, qui disait que « la peinture doit surtout s’adresser à l’esprit, non seulement à l’œil ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *