le direct Musique sacrée

10ème prix du Dessin contemporain Daniel et Florence Guerlain

Daniel et Florence Guerlain, héritiers de la célèbre marque française, auraient pu vivre paisiblement. Non. Ils établissent en 1996 la première fondation d’art contemporain en France à laquelle, depuis, ont emboîté le pas beaucoup d’autres fondations. En 2007, ils créent le Prix de dessin contemporain.

les Guerlain

Les Guerlain sont véritablement pionniers en la matière, mettant en avant ce médium qui incarne à la fois une grande tradition classique et la plus audacieuse modernité. Grâce à ce prix et à la collection très importante qu’ils ont entreprise, le dessin contemporain est maintenant ancré dans le paysage de l’art contemporain en France, et au-delà de nos frontières. Il revendique un statut d’œuvre à part entière. Sont mis en exergue sa liberté d’expression qui va toujours à l’essentiel, le fait qu’il soit le geste premier de l’artiste, dévoilant souvent sa personnalité. En 2012, les Guerlain ont donné plus de 1200 dessins de leur collection au Centre Pompidou qui exposera l’été prochain l’ensemble des artistes du Prix. Un regret et une critique seulement : sur les 30 artistes nominés et les 9 lauréats du Prix Guerlain, seuls 6 français et aucun lauréat… Ce qui est bien peu pour un prix remis par une famille très liée au patrimoine culturel français, et dont l’un des critères est « le lien culturel privilégié qui doit exister entre l’artiste et la France ».  Mais cette année, peut-être, l’exception démentira-t-elle la règle puisque l’un des trois nominés du 10ème prix est le français Didier Trénet, remarquable dessinateur. Réponse le 23 mars à l’occasion de la remise du Prix au Salon du Dessin, place de la Bourse.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *