le direct Musique sacrée

Père Michel Gitton : « tout baptisé est par naissance un évangélisateur »

Le père Michel Gitton, fondateur d’Aïn Karem, explique, ce matin, au Congrès Mission le rôle de l’évangélisation et sa mise en pratique.

Après un temps de louange, la conférence commence. Tour à tour, les intervenants vont se relayer pour comprendre et expliquer dans quelle mesure un chrétien, et surtout un catholique se doit d’évangéliser. Le père Gitton raconte que lorsqu’il a commencé à évangéliser dans la rue en 1978, on l’a pris pour un fou. Mais aujourd’hui, les mentalités ont changé, la déchristianisation est devenue plus forte mais la volonté de vérité et d’amour, elle, est toujours présente. Le père explique « qu’il y a 15 ou 10 ans, on disait qu’on ne va pas convaincre, on est seulement là pour manifester ce que nous croyons ».

Pour des questions plus pratiques, la différence entre témoigner et convaincre se situe sur son comportement. Convaincre se fait avec la parole, et témoigner par ses gestes « enfin, on ne peut pas le faire sans cesse et on ne peut pas faire que cela ».

 

 

« Partout dans les paroisses, on a lancé des campagnes d’évangélisation qui ont du succès ».

 

Avec Aïn Karem, le père Michel Gitton a voulu donner le la. Il explique la manière avec laquelle il forme les futurs évangélisateurs.

 

 

Mais au fait, à qui s’adresse le « métier » d’évangélisateur ?