le direct Musique sacrée

Le père Bardet, membre des « Prêtres », nommé vicaire général

Le père Jean-Michel Bardet a été nommé vicaire général du diocèse de Gap. Il fut notamment connu comme étant l’un des membres du groupe « Les Prêtres ».

P. Jean-Michel Bardet
P. Jean-Michel Bardet / DR « Les Prêtres »

Par décision de Mgr di Falco-Léandri, évêque de Gap et d’Embrun, le père Jean-Michel Bardet, 51 ans, est nommé vicaire général du diocèse. Il conservera ses autres charges pastorales et partagera cette responsabilité avec le père Ludovic Frère.

Le père Bardet sera l’interlocuteur privilégié pour toute question touchant aux secteurs liturgie, jeunesse-éducation, santé-solidarité et « ouverture au monde – ministères spécifiques ».

« Pour répondre au souci d’une proximité plus grande aux réalités du terrain, note le communiqué du diocèse de Gap, un territoire plus particulier est confié à chacun des vicaires généraux ». Le père Bardet aura une vigilance particulière sur les doyennés du nord du diocèse : doyennés de l’Embrunais-Savinois-Guillestrois-Queyras, du Champsaur-Valgaudemar et du Briançonnais. Le père Frère aura, lui, une vigilance particulière sur les doyennés du sud du diocèse,  à savoir les doyennés du Buëch-Dévoluy, de l’Avance-Durance et du Gapençais.

Un curé musicien

Né en 1964 à Briançon, Jean-Michel Bardet est titulaire du Baccalauréat de Techniques de la Musique et d’une Médaille d’or de trombone au CNR de Grenoble. Membre de plusieurs groupes de musique classique, il s’est produit dans différents pays d’Europe pendant plusieurs années.

Son cheminement artistique et humain le conduit à devenir prêtre. Après ses années de séminaire à Ars, puis en Avignon, il ordonné pour le diocèse de Gap en 1997. Nommé curé de quatre paroisses du Guillestrois au début de son ministère, puis de St Bonnet en Champsaur, il reçoit en septembre 2004 la charge de curé de la Cathédrale de Gap.

En 2014, il est installé curé pour le Briançonnais et doyen de la paroisse de Saint Arnoux du Gapençais.

« Les Prêtres » : un groupe à succès

A la suite d’une discussion avec Didier Barbelivien, Mgr di Falco-Léandri sollicite le père Jean-Michel Bardet pour monter un groupe, « Les Prêtres », aux côtés du père Charles Troesch et du séminariste Joseph Dinh Nguyen Nguyen. L’objectif de cet ensemble : soulever des fonds à buts caritatifs.

Les Prêtres – « Spitirus Dei » (2010)

Le succès est immédiat. En quelques semaine, l’album Spiritus Dei se place en tête des ventes en France. Avec plus de 800 000 exemplaires écoulés, il est disque de platine. Le diocèse de Gap annonça que sur les 650 000 € récoltés grâce aux ventes du CD, 200 000 € seraient attribués à l’Ecole Sainte Thérèse d’Antsirabe (Madagascar) afin qu’elle puisse terminer les travaux en cours, 200 000 € pour la restauration de la chapelle du Précieux Sang à Notre-Dame du Laus, 100 000 € à l’association malgache « Akamasoa » et 50 000 € à l’association « APRES » présidée par Yves Duteil pour une école en Inde.

3 autres albums sortiront par la suite et recueilleront tout autant de succès : Gloria (2011), Amen (2014) et un best-of, L’Essentiel (2015), qui marque la fin du groupe.

Qu’est-ce qu’un vicaire général ?

Le Code de droit canonique statue ainsi : « Dans chaque diocèse un Vicaire général doit être constitué par l’Évêque diocésain:  muni du pouvoir ordinaire selon les canons suivants, il aide l’Évêque lui-même dans le gouvernement du diocèse tout entier ». (Can. 475 – § 1) Mais cette tâche ne peut pas être décernée à n’importe qui. En effet, « le Vicaire général et le Vicaire épiscopal seront prêtres, âgés d’au moins trente ans, docteurs ou licenciés en droit canonique ou en théologie, ou du moins vraiment compétents dans ces disciplines, recommandables par leur saine doctrine, leur vertu, leur prudence et leur expérience dans la conduite des affaires ». (Can. 478 – § 1)