le direct Musique sacrée

J -100 avant les JMJ de Cracovie

Dans cent jours exactement, deux millions et demi de jeunes sont attendus à Cracovie en Pologne pour les JMJ. Petite visite guidée de la ville de  saint Jean-Paul II.

Cracovie, ancienne capitale de Pologne, recèle près de 1000 ans d’histoire dans ses rue. La ville aux 119 clochers, embellie par de petites artères, certaines plus célèbres que d’autres, comme la rue des chanoines, continue de transporter les visiteurs. Bientôt ce sera le tour des JMJistes.

La voie royale et la colline du Wawel

La colline du Wawel / Corinne Cavallo
La colline du Wawel / Corinne Cavallo

Vous ne pourrez pas la louper. La cathédrale et le château de Cracovie reposent dessus, 25 mètres au dessus de la Vistule. Pour ce qui est de la cathédrale, les premiers vestiges datent de l’an 1000, elle fut réédifiée dans le style gothique vers 1300 par Ladislas Ier de Pologne, premier monarque polonais à être couronné et enterré là-bas. D’ailleurs la plupart des couronnements ont eu lieu par la suite dans cette cathédrale où les tombeaux de nombreux rois sont encore visibles, faisant d’elle une des plus grandes nécropoles d’Europe et le panthéon national polonais. Quant au château, il reste modeste jusqu’au début du XIVème siècle. C’est Ladislas le Bref qui le transforme en vraie forteresse. Sigismond le vieux le transformera un siècle après, pour lui donner ce style renaissance qu’on lui connaît aujourd’hui.

En descendant de la colline, la rue Kanonicka s’ouvrent aux badauds. C’est une des plus anciennes artères de Cracovie bordée de palais, occupés avant par des chanoines de la cathédrale. C’est dans cette rue que se trouve le grand séminaire. Endroit célèbre en Pologne, car il a accueilli Saint Jean-Paul II lorsqu’il a été rouvert après la Seconde Guerre Mondiale. D’ailleurs, c’est une rue que le saint ne quittera pas puisqu’il vécut au numéro 19 lorsqu’il était archevêque, aujourd’hui c’est un musée.

Avant d’arriver sur la célèbre place du marché, il faut passer par la rue Grodzka. Ancienne rue commerçante, c’est ici que l’on peut voir l’église baroque Saint Pierre et Paul du XVIIème siècle et l’église romane Saint André du XIème siècle. Elle est aujourd’hui bordée de différents commerces mais aussi de cafés populaires.

Le retable de Veit Stoss/Dr Camille Meyer
Le retable de Veit Stoss/DR Camille Meyer

Mais c’est au bout de cette rue que vous trouverez un des joyaux de la ville: la place du marché ou place de Rynek. Réputée pour être la plus grande place médiévale d’Europe, c’est un haut lieu religieux puisque de nombreuses églises l’entourent. Elle constitue le coeur de la ville historique. C’est là que l’on peut visiter le plus grand retable gothique du monde de Veit Stoss, retraçant la vie de Jésus et Marie. Les deux tours qui constituent la basilique servent de repères temporels. Toutes les heures, jour et nuit, des pompiers sont chargés de jouer le hejnal, hymne traditionnel mais non officiel de Cracovie, à la trompette. Au moment où les envahisseurs tatars ont débarqué dans Cracovie, un veilleur donna le signal à la population pour fuir. L’histoire dit qu’il a commencé à entonner l’air mais qu’il n’a jamais pu le finir, la faute à une flèche ennemie…

En face de cette fameuse basilique, la halle aux draps (ou Sukiennice) n’a rien perdu de sa superbe. Elle reste un lieu d’échange commercial artisanal, pour des matières premières notamment. Datée de l’époque de Casimir le Grand (14 ème siècle). On y trouve également de nombreuses expositions. La quasi totalité des bâtiments qui entourent la place de Rynek sont classés monuments historiques.

En quittant la voie royale, il reste un dernier bâtiment chargé d’histoire à voir : l’université Jagellon. Plus ancienne université d’Europe  Centrale derrière celle de Prague, elle fut fondée par Casimir le Grand (qui oeuvra énormément pour la ville et pour la Pologne) et accueillit notamment Nicolas Copernic. Cette université a une autre particularité, elle détient le globe de Jagellon depuis 1510. C’est le premier globe terrestre a montré l’Amérique.