le direct Musique sacrée

J-10 avant les JMJ !

A dix jours du début des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) qui se tiendront à Cracovie, l’équipe nationale d’organisation française a tenu une conférence de presse. Le portrait type du jeune pèlerin français a été dressé par le magazine La Vie.

« Les JMJ de Cracovie témoignent de l’urgence de la miséricorde », rappelle en préambule le père Gérard Le Stang. « C’est une image prophétique que donne l’Eglise catholique pour rassembler des jeunes de tous les pays ». Dans le contexte tragique qui frappe le monde, le secrétaire général adjoint de la Conférence des évêques de France (CEF) admet que « les jeunes ont besoin d’un souffle d’espérance ».

Les « cathos ++ »

Ces jeunes pèlerins français, qui seront entre 35 et 40 000 à se rassembler en Pologne, ont fait l’objet d’un enquête de l’hebdomadaire catholique La Vie, réalisée avec l’équipe nationale des JMJ au sein de la CEF. Comparant les JMJistes de Madrid et ceux de Cracovie, le directeur de la rédaction du magazine Jean-Pierre Denis note que cinq ans plus tard, il n’y a « pas de rupture mais un renforcement. Les ‘cathoplus’ de 2011 sont devenus les ‘cathos ++’ de 2016 ». En témoigne la transmission de la foi : 99% des pèlerins ont été baptisés et 95% d’entre eux ont fait du catéchisme (à l’école ou en dehors). Concernant la question de l’appartenance, les Français se sentent « clairement rattachés à l’Eglise » et sont 79% à se définir comme catholiques (72% à Madrid) contre 16% (21%) comme chrétiens. En revanche, il est « difficile pour eux d’évoquer leur foi ». Les sensibilités politiques des pèlerins français ont également été passées au crible. Il en ressort que ces jeunes sont dix fois plus à se dire de droite plutôt que de gauche et sont 9% à se classer à l’extrême droite. La Vie a également interrogé l’opinion qu’ils ont sur l’Eglise catholique. Résultat : ils sont « en phase avec le pape François », souligne Jean-Pierre Denis. En effet, 45% d’entre eux une opinion plus positive de l’Eglise depuis l’élection du pontife. Ils sont aussi nombreux à adhérer à la doctrine de l’Eglise, que ce soit sur les questions de défense de la vie ou de sexualité mais un peu moins concernant l’accueil des migrants. Et le journaliste de conclure : « Ces jeunes sont désormais entrés dans la vie catholique très active ».

Les pèlerins ont soif d’expériences

Au vue des résultats de l’enquête, soeur Nathalie Becquart note l’« expérience d’appropriation de la foi d’une génération qui a hérité, qui ne débarque pas de nul part. Il y a chez eux une volonté d’expérimentation qui se traduit par une recherche d’aventure mystique ». Pour la directrice du Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations, la jeunesse est « très engagée ». Si 62% d’entre eux vont à la messe une fois par semaine, neuf sur dix ont déjà participé à des rassemblements de jeunes, dont Lourdes et Taizé sont des « lieux majeurs » selon la religieuse xavière. Concernant les vocations, ils sont 19% à avoir pensé à la question du sacerdoce ou de la vie religion. « Il y a un impact très fort de la paroisse dans la questions des vocations », souligne Sr Nathalie Becquart. De plus, ils sont environ 76% à déclarer prier souvent, que ce soit lors de la messe ou en solitude.

« Je me trouve assez dans les réponses du questionnaire, admet Gabrielle Legourd, une pèlerin qui partira aux JMJ avec le groupe des « Foyers de Charité ». Mais concernant le fait de la foi pour les jeunes, je pense que l’on doit apprendre à mieux en discuter. » Cette jeune étudiante a quant à elle « hâte d’aller aux JMJ », sur les pas du pape Jean-Paul II qu’elle rêvait de rencontrer. C’est donc la première fois qu’elle participera à ce rassemblement des jeunes catholiques du monde entier. Elle reçoit notamment beaucoup de témoignages de jeunes qui sont « ressortis grandis des JMJ ». Ce qui la motive le plus, c’est d’« essayer de comprendre comment les jeunes d’autres pays vivent leur foi ».

Le programme des JMJ
Le programme des JMJ

Clément Van Hamme, responsable de la commission communication de l’équipe nationale des JMJ et Gabrielle Legourd, pèlerin, étaient les invités de Léo Potier dans Rencontre :

Depuis le 4 juillet Radio Notre Dame est en « mode JMJ » ! Avec des émissions consacrées à cette grande fête, des articles sur le web et bientôt des envoyés spéciaux sur place !