le direct Musique sacrée

15 évêques au Salon de l'Agriculture pour "soutenir" les agriculteurs

Ce lundi, 15 évêques de toute la France se sont rendus au Salon de l’Agriculture. C’est une grande première, jamais les évêques n’avaient visité cet événement, qui se tient Porte de Versailles à Paris jusqu’au 6 mars. Ils ont tenu à manifester leur soutien et reconnaissance aux agriculteurs touchés par la crise.

Les évêques sur le stand de la Confédération Paysanne au Salon de l'Agriculture. Crédits : Juliette Loiseau
Les évêques sur le stand de la Confédération Paysanne au Salon de l’Agriculture. Crédits : Juliette Loiseau

La visite débute au milieu des Prim-Holstein, ces vaches noires et blanches. La conversation s’engage :

 » Je t’avoue que je ne savais pas qu’il y avait des Prim-Holstein de couleur crème ! Je croyais qu’elles étaient toutes noires !
– Maintenant on en fait des fluos aussi !
Surtout en Corse !
– Non mais la vraie qualité des vraies laitières, c’est qu’elles sont maigres !
Je t’avoue que je préfère les normandes, elles sont quand mêmes plus esthétiques.
– Elles ont du lait très riches, comme des charolaises !
Oh regarde celle-là ! »

Cette conversation, c’est entre les évêques de France qu’elle s’est engagée ! Ils sont 15 à avoir fait le déplacement, des évêques de toute la France. C’est la première qu’une délégation d’évêques foule les allées du Salon de l’Agriculture. L’idée est née en novembre en pleine crise de l’agriculture. Alors en assemblée plénière à Lourdes, l’un des évêques annonce qu’il se rendra à ce salon. Finalement, c’est toute une délégation qui se constitue. Ces 15 évêques représentent des diocèses où le monde rural est très présent : Pamiers, Rodez, Coutances, Moulins…

Toute la journée, les évêques ont déambulé d’un hall à l’autre, de spécialités en spécialités, avec des rencontres, celle de Xavier Beulin, président de la FNSEA, la Confédération Paysanne ou la Chambre d’Agriculture. A chaque arrêt, le même discours : soutenir les agriculteurs, leur apporter de la reconnaissance.

Parmi ces évêques, Monseigneur Thierry Scherrer, évêque de Laval. La situation dramatique des agriculteurs, il y’est confronté partout en Mayenne. Sa présence au Salon de l’Agriculture, il la voit comme un acte fort, pour louer le courage de ces hommes et ces femmes :

Au-delà de cette présence au Salon de l’Agriculture, comment les évêques et l’Eglise catholique peuvent-ils intervenir dans ce dossier, celui de la crise agricole ? Les évêques reconnaissent bien sûr ne pas être des experts de ces questions là et ne pas avoir de solutions techniques.

Les évêques sur le stand de la Chambre dAgriculture. Crédits : Juliette Loiseau

En revanche, des solutions humaines, ils en ont et tentent d’en apporter. Monseigneur Philippe Mousset, évêque de Périgueux et Sarlat, intervient dans son diocèse pour renouer le dialogue avec les agriculteurs :

Les évêques sont là pour apporter leur soutien au monde rural et sa reconnaissance aux agriculteurs, mais aussi porter un message : celui d’une transformation de l’agriculture, où l’humain est remis au coeur de la production. C’est le cas de Monseigneur Thierry Ballot, évêque de Chambéry et fils d’agriculteurs. Lui pense que l’agriculture est à un tournant et que c’est l’occasion de la redéfinir et de la convertir. Comment ? En se basant sur les propos du pape François :

Les propos du Pape François, les évêques ne sont pas les seuls à les avoir entendus, surtout ceux qui concernent cette agriculture « à taille humaine ». Jean-Luc Prévost est éleveur laitier dans le Nord. La crise, la grande distribution, les fins de mois sans argent, il connait.

Jean-Luc Pruvot, éleveur français, qui a interpellé les évêques. Crédits : Juliette Loiseau
Jean-Luc Pruvot, éleveur français, qui a interpellé les évêques. Crédits : Juliette Loiseau

En janvier dernier, il faisait partie des 140 éleveurs laitiers européens à avoir été reçu par le Pape François pour alarmer sur leur situation. Ce lundi, sur le Salon de l’Agriculture, il a interpellé les évêques présents pour continuer ce combat :

A relire : Véronique Le Floc’h, éleveuse du Finistère, au Vatican

Des évêques au Salon de l’Agriculture, un Pape qui soutient les éleveurs et prône le retour à la terre, aux exploitations humaines… autant de signe de la mobilisation de l’Eglise catholique en faveur du monde rural. D’après Georges Baroni, membre du syndicat agricole Confédération Paysanne, le monde chrétien a aujourd’hui un rôle à jouer face à cette crise agricole. Tout ça, grâce au Pape François :

Cette première visite des évêques de France au Salon de l’Agriculture aura ainsi marqué le soutien de l’Eglise catholique au monde rural et aux agriculteurs. Les évêques auront aussi loué le courage de ces hommes et ces femmes qui tous les jours travaillent sur leurs exploitations. Un métier passion devenu aujourd’hui un véritable combat.

A réécouter sur Radio Notre Dame :
Mgr Jean-Marc EYCHENNE, évêque de Pamiers dans l’Ariège. Il faisait partie de la délégation d’évêques au Salon de l’Agriculture et était ce lundi 29 février l’invité du Grand Témoin sur Radio Notre Dame. Une émission à réécouter ici

Mgr-Jean-Marc-Eychenne

A réécouter également :
En Quête de Sens : Jeunes agriculteurs, des raisons d’espérer ?
Décryptage : Crise agricole, une spécificité française ?