le direct Musique sacrée

11 février, date marquante pour l’Église

La journée mondiale des malades a été instaurée le 11 février par Jean-Paul II en 1992. En 2013, Benoît XVI a choisi cette date pour renoncer à sa charge pontificale.

Une volonté de Jean-Paul II

Diagnostiqué de la maladie de Parkinson en 1991, le pape Jean-Paul II avait décrété l’année suivante une journée mondiale des malades. La souffrance a en effet grandement marqué la fin du pontificat de Jean-Paul II. Comme peut en témoigner cette lettre apostolique qu’il avait adressé ayant pour thème « le sens chrétien de la souffrance humaine ». en voici un extrait :

« En expliquant la valeur salvifique de la souffrance, l’apôtre Paul écrit : « je complète en ma chair ce qui manque aux épreuves du Christ pour son corps, qui est l’Eglise ». Ces paroles semblent se trouver au terme du chemin qui parcourt longuement les détours de la souffrance inscrite dans l’histoire de l’homme et éclairée par la parole de Dieu. Elles ont presque la valeur d’une découverte définitive qui s’accompagne de la joie; aussi l’apôtre écrit-il : « je trouve ma joie dans les souffrances que j’endure pour vous ». La joie vient de la découverte du sens de la souffrance, et même si Paul de Tarse, qui écrit ces paroles, y participe d’une manière très personnelle, cette découverte vaut en même temps pour les autres. L’apôtre fait part de sa propre découverte et il s’en réjouit à cause de tous ceux qu’elle peut aider — comme elle l’a aidé lui-même — à pénétrer le sens salvifique de la souffrance. »

Une journée célébrée lors de la fête de Notre-Dame  de Lourdes

C’est aussi le 11 février que la Vierge a choisi comme date pour apparaître à la jeune Bernadette Soubirous en 1858. Depuis ces apparitions, la source s’écoulant de la grotte de Massabielle est aussi source de guérisons miraculeuses. 69 cas ont, à ce jour, été reconnus miraculeux par l’Eglise.

hotel-roissy-lourdes-proche-de-la-grotte_4
Le sanctuaire de Lourdes

Une journée marquée par le renoncement de Benoit XVI

« Je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre sera vacant. »

Le 11 février 2013, à la stupeur générale, le pape Benoit XVI, après 8 ans de pontificat annonce qu’il renonce à sa charge.  Un événement sans doute symbolique par le choix de la date mais comme l’a rappelé le directeur de L’Osservatore Romano. « La situation est absolument nouvelle dans l’Histoire. Non pas parce que le pape renonce – ce n’est pas la première fois -, mais parce que c’est la première fois qu’il renonce dans des conditions sereines, non contraint par la violence ou l’obligation. »

benoit XVI

Alors qu’il doit atterrir demain au Mexique, le pape François a appelé à  «prier pour les malades et à leur faire sentir notre amour».

A lire aussi:

>> La visite du pape François au Mexique

>> La rencontre historique entre le pape François et le patriarche de Moscou Kirill