le direct Musique sacrée

Carnet de bord de Chantal Bally en Terre Sainte : en marche vers Jérusalem

 

Chantal Bally partage les temps forts du pèlerinage de Radio Notre Dame en Terre Sainte : du Jourdain à Jérusalem en passant par la Samarie.

Mardi 15 novembre 2016

Aujourd’hui, nous partons avec nos bagages car nous quittons le Lac de Tibériade et la Galilée pour Jérusalem où nous séjournerons trois jours. Jésus faisait ce chemin à pied ou à dos d’âne avec ses disciples. Comme lui, nous traversons la Samarie mais en car.

Mont Thabor

La journée a commencé de façon sportive par le Mont Tabor avec ses 588 mètres d’altitude. C’est le mont le plus élevé de la Galilée, situé à proximité du Lac de Tibériade. C’est pourquoi, avec les recherches qui ont été faites, il est considéré comme le lieu où Jésus a été transfiguré en présence de Pierre, Jacques et Jean. C’est là que nous avons vécu l’Eucharistie du jour, invités nous aussi à nous laisser enseigner comme les trois disciples ; à laisser Jésus nous révéler à chacun et de façon personnelle, sa Divinité.

Puis, nous prenons la direction du Jourdain. Je m’attendais à voir un fleuve… Non ! C’est une petite rivière bordée de roseaux. Chaque pèlerin remplit sa petite bouteille d’eau (jaunâtre) du Jourdain.

Nous traversons la Samarie en longeant la Cisjordanie. La frontière est bien marquée et surveillée. La Jordanie est en face. Nous passons près de certaines enclaves palestiniennes telles Naplouse ou Hébron. Nous traversons de nombreuses palmeraies, des palmiers-dattiers, une des ressources du pays. En chemin, nous avons croisé trois chameaux et des ânes. La Samarie nous fait penser à la rencontre de Jésus avec la samaritaine bien sûr, mais aussi au bon samaritain. D’ailleurs, nous nous arrêtons à Jéricho qui est entourée de collines calcaires très friables. Jéricho… au fond d’un oued verdoyant… on s’imagine bien l’auberge évoquée dans l’Evangile. Après un crochet, où nous avons vu la mer Morte, nous entrons dans le désert de Judée, avec ses collines nues, magnifiques ; au loin nous apercevons un troupeau de moutons et de chèvres. Nous n’en avions pas encore rencontrés. Mont des Oliviers

vue sur JérusalemEt puis nous vivons un moment d’exception : nous découvrons le Mont des Oliviers. Nous voilà face à Jérusalem… le lieu le plus important du monde. Nous terminons notre journée bien remplie devant le mur des lamentations que les Juifs considèrent comme une synagogue en plein air. Ils pleurent de joie de se retrouver à Jérusalem après l’exil, mais ils pleurent aussi la destruction des deux temples. Mais nous aurons l’occasion d’y revenir puisque nous restons trois jours à Jérusalem.

A demain donc… pour la suite !

>> Réécouter Ecclesia Magazine depuis le couvent des soeurs de Nazareth