le direct Musique sacrée

GPA : réaffirmer l'indisponibilité du corps humain

Tout faire pour que la GPA (gestation pour autrui) ne soit jamais un droit et réaffirmer de manière constitutionnelle l’indisponibilité du corps humain : voilà le combat mené ce jeudi 16 juin par les députés LR Valérie Boyer et Philippe Gosselin.

La Manif pour tous s’est à nouveau mobilisée afin de continuer son combat contre toute forme de recours à une mère porteuse. Les débats ayant été reportés au mardi 21 juin par Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’État, chargé des relations avec le parlement, LMPT annonce une nouvelle mobilisation ce jour là. Ils étaient 5 000 selon les organisateurs à battre le pavé parisien, accompagnés par de nombreux élus.

 

Manif LMPT contre la GPA le jeudi 16 juin 2016 à Paris (15)

 

Nous vous proposons d’écouter les réactions de quelques députés présents à l’Assemblée nationale et à la Manif pour tous :

Yannick Moreau, député de la Vendée (Les Républicains) : « le gouvernement est aux abonnés absents ».

Le député du Gard (RBM), Gilbert Collard: « les socialistes s’en foutent des valeurs »

Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien-démocrate (PCD), député des Yvelines, à propos de « l’incohérence du gouvernement sur la GPA » :

Hervé Mariton, député de la Drôme (Les Républicains), a pour sa part fustigé « l’absence totale de l’autorité de l’État ».

Marion Maréchal-Le Pen, député du Vaucluse (FN), « la gauche libertaire est l’alliée du capitalisme dans ce qu’il a de plus ignoble ».