le direct Musique sacrée

Paris solidaire de Bruxelles

Ce mardi soir, 19h : solidaires avec Bruxelles, des centaines de parisiens se sont rassemblés, en silence, devant l’Hôtel de ville à Paris. Reportage.

Un rassemblement silencieux appelé de ses vœux par la maire de Paris, Anne Hidalgo, rejointe par l’ambassadeur de Belgique en France, Vincent Martens de Wilmar. Découvrez les images et témoignages de ce rassemblement en soutien au peuple belge, frappé ce 22 mars au matin, deux attaques terroristes. La première à l’aéroport international de Zaventem, la seconde dans la station de métro Maelbeek située au cœur du quartier européen. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a été la première à réagir et à apporter son soutien à la Belgique :

  Quelques heures plus tard, Anne Hidalgo, et l’ambassadeur de Belgique, Vincent Martens de Wilmar, ont appelé à un rassemblement silencieux devant l’Hôtel de ville, à 19h. Plusieurs centaines de parisiens se sont déplacés. A l’entrée de la place, la police a systématiquement contrôlé les personnes venues : fouille des sacs, fouille au corps… A 19h00, Anne Hidalgo et des membres de la mairie ont observé une minute de silence, en mémoire des victimes décédées ce mardi à Bruxelles, et de leur famille.  

L’Hotel de ville de Paris aux couleurs de la Belgique #rassemblement #Bruxelles @radio_notre_dame Une photo publiée par Juliette Loiseau (@loiseaujuliette) le

 

Les parisiens étaient nombreux. Face à l’Hôtel de Ville, les visages étaient fermés, tendus, parfois énervés. Mais toujours silencieux. Dans la foule, les anonymes sont là par solidarité avec la Belgique. Et dans toutes les têtes, notamment dans celle de Martine, une jurassienne de passage à Paris, demeurent le souvenir des attentats de Paris, le 13 novembre dernier, mais aussi celui de la solidarité internationale :

 

A côté d’elle, son amie Marie-José est bien sûr solidaire des Belges, mais aussi des autres populations touchées par les attentats, notamment en Afrique : à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire le 13 mars, à Ouagadougou au Burkina-Faso le 15 janvier 2016, ou encore l’attaque qui a eu lieu lundi soir à Bamako au Mali, sans faire de victimes :

 

Paris soutient Bruxelles – Hôtel de Ville. #rassemblement #Bruxelles @radio_notre_dame

Une photo publiée par Juliette Loiseau (@loiseaujuliette) le

 

Mais dans cette foule, mardi soir, il n’y avait pas que des Parisiens, ni que des Français. Claudine était là. Elle est belge, originaire de Bruxelles et a vécu tous les événements de la journée à distance, loin de ses proches :

   

Des associations étaient également là, comme l’Association française des Victimes de Terrorisme. Danièle Klein, sa présidente, était bien sûr présente à ce rassemblement silencieux, comme à tous les rassemblements qui ont lieu en soutien aux actes de terroristes. Cette présence de l’AfVT n’est qu’un premier pas aux côtés des victimes du terrorisme en Belgique. Un premier pas dans le parcours que vont devoir affronter ces nouvelles victimes :  

Tout au long de la soirée, des anonymes se sont succédé place de l’Hôtel de Ville, en soutien au peuple belge. Un peu plus loin, la Tour Eiffel s’est illuminée aux couleurs de la Belgique, alors que place de la République, à Paris, certains ont ranimé le mémorial du 13 novembre dernier avec, cette fois, les couleurs du drapeau belge.