le direct Musique sacrée

Un nouveau cardinal pour l'Eglise du Vietnam : "Une forme de reconnaissance"

Ce samedi 14 février, Mgr Pierre Nguyên Van Nhon fera son entrée dans le collège cardinalice. L’archevêque d’Hanoï y voit « une belle nouvelle pour une Eglise qui a vécu des temps difficiles ».

archevêque Hanoï

L’annonce a été faite par le Saint-Siège en janvier dernier : ce jeudi 14 février 2015, Mgr Pierre Nguyên Van Nhon fera donc partie des vingt nouveaux cardinaux créés par le pape François. Une nouvelle qui l’a « surpris », reconnaît-il dans une interview accordée à l’agence I.Media. « J’ai déjà 76 ans, et j’avais demandé, il y a un an à prendre ma retraite ; j’attendais la réponse, et j’ai finalement appris que j’étais nommé cardinal ! ». Surpris mais « heureux » également, a souligné l’archevêque de Hanoï : « Très heureux de répondre à l’appel du pape ». Il voit dans cette nomination « une forme de reconnaissance et d’attention particulière du Saint-Père pour les catholiques vietnamiens ». Mgr Nhon se réjouit d’autant plus que son pays et le Vatican travaillent depuis longtemps à un rapprochement diplomatique.

Des liens resserrés entre le Saint-Siège et l’Eglise du Vietnam

En janvier dernier déjà, le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, s’était rendu au Vietnam. Une visite considérée par les fidèles vietnamiens « comme une réponse du pape à l’attachement très fort qu’ils ont pour lui », souligne Mgr Nhon. « Avec le cardinal Pietro Parolin qui connaît très bien notre communauté, ils sont maintenant deux à s’y intéresser ». la preuve que les liens se resserrent entre le Saint-Siège et l’Eglise vietnamienne. Le nouveau cardinal compte d’ailleurs inviter le pape François à venir dans son pays.

Un cardinal néophyte

Pour la première fois, Mgr Nhon endossera l’habit pourpre cardinalice. « Tout est nouveau dans cette tâche, jusqu’au costume ! « , a-t-il lancé à I.Media, se disant prêt à se mettre au « service » de l’Eglise, « représentant » avec les autres cardinaux « l’unité de l’Eglise » à Rome, mais également dans son pays. « Je vais découvrir un rôle qui était lointain pour moi,… cette proximité du cardinal avec le pape, cette tâche de conseil et de prière auprès de lui« . François dont Mgr Nhon apprécie particulièrement le charisme d’« écoute » et d’attention pour « les plus pauvres ». « Une Eglise proche du peuple de Dieu ».

Sources : Eglises d’Asie, I.Media

>> Retrouvez tous nos articles sur le Vietnam