le direct Musique sacrée

Sylvestre, premier pape de l'empire romain chrétien

Peu connu du grand public, Saint Sylvestre (270 – 335) a été le premier pape sous l’ère de l’empereur Constantin.

On connaît peu de choses de la jeunesse de Sylvestre. Différentes légendes existent mais ne vraisemblablement pas fondées. Par contre, on sait que Sylvestre était un homme d’Eglise effacé aux yeux des autres prélats. Absent du concile d’Arles en 314 et du concile de Nicée de 325, ces légats le représentèrent et sont intervenus à sa place.

33 ème pape de la chrétienté, élu à la succession de Miltiade, Sylvestre fut Pape pendant près de vingt-deux ans (du 31 janvier 314 au 31 décembre 335). Ce Romain a vécu en même temps que Constantin, empereur romain. Bien qu’élu pape, Sylvestre ne dispose d’aucune prérogative d’autorité pour convoquer un concile et certains disent même qu’il n’aurait pas participé au concile de Nicée, seulement représenté. C’est l’empereur Constantin qui est maître de tout.  D’ailleurs ce dernier est un converti. Il est dans l’Histoire, le premier empereur romain chrétien. Quelques légendes existent encore autour de sa conversion et de son baptême et concernent d’ailleurs Saint Sylvestre.

St Sylvestre avec l'empereur Constantin
St Sylvestre avec l’empereur Constantin

L’une de ces légendes est racontée par des païens de la ville d’Harran (Turquie actuelle):  » Constantin alors atteint de lèpre, se serait converti, les chrétiens acceptant dans leurs rangs les lépreux. Il aurait dû pour la soigner prendre un bain du sang de nouveau-nés. Mais touché par les pleurs des mères, il ne put s’y résoudre. C’est alors que lui apparurent en songe, la nuit suivante, saint Pierre et saint Paul qui lui conseillèrent de retrouver l’évêque Sylvestre sur le mont Soracte. C’est lors de cette rencontre que l’empereur Constantin fut baptisé et fut soigné de sa terrible maladie »

On attribue d’autres miracles à Saint Sylvestre, dont la résurrection d’un taureau et le domptage d’un dragon, enfin évidemment il s’agit de légendes. Néanmoins nous sommes sûrs d’une chose à propos de ce pape, Rome lui doit la basilique Saint Jean de Latran, la basilique de la Sainte Croix de Jérusalem, la basilique de Saint Paul et il est même à l’origine de la construction, avec l’empereur Constantin, de Sainte Sophie à Constantinople.

Il meurt de vieillesse, le 31 décembre 335 après 22 ans de règne. Il est un des premiers saints canonisés sans être mort martyr.