le direct Musique sacrée

Notre-Dame de l'Ouÿe : un lieu unique en Île-de-France au service de la pastorale des jeunes

« Faire de la pastorale de l’enfance et de l’adolescence une priorité » : voilà l’un des chantiers lancés par le cardinal André Vingt-Trois. Notre-Dame de L’Ouÿe est un projet ambitieux qui verra le jour à l’automne 2016.

 

« La beauté du lieu est frappante », explique le père Arnaud Gautier, vicaire épiscopal chargé de l’enfance et de l’adolescence pour la diocèse de Paris. L’abbaye, plantée au milieu de la forêt de Dourdan, a été achetée aux sœurs Ursulines qui ont animé ce lieu pendant 70 ans : très vite, elles ont accueilli près de 4 mille jeunes par an pour des retraites ou des séjours spirituels.

« On a hérité d’un bâtiment ancien en bon état mais trop petit pour accueillir des groupes jusqu’à 200 jeunes. On a préféré construire un bâtiment neuf », souligne le père Gauthier. une rénovation des bâtiments, pour une véritable métamorphose : 2500 m2 tout neufs pour accueillir 70 chambres avec salle de bain et un restaurant de 250 couverts.

notre-damedelouye_2

 

Objectif de ce projet pastoral de Notre-Dame de l’Ouÿe ? Développer, dans la dynamique du Concile Vatican II, une réflexion et des activités touchant à trois domaines majeurs : la Parole de Dieu, l’écologie et l’intériorité. Il sera donc largement question d’anthropologie et de connaissance de l’homme. « On va essayer d’être le plus concret possible et d’apporter une complément pertinent autour de ces axes, pour une expérience pratique », ajoute le père Gauthier. Ce sera également un lieu d’échanges : « Les enfants, les adolescents ont besoin d’entendre la parole des adultes et de s’exprimer devant eux ». Seront ainsi accueillis des groupes très variés de l’Enseignement catholique, mais aussi des groupes paroissiaux.

Réécouter Réécouter Ecclesia Magazine du 18 novembre 2015 avec le père Arnaud Gauthier