le direct Musique sacrée

Les enfants, une richesse pour la société et l'Eglise

« Une société sans enfants est une société triste ». Lors de son Audience générale, place Saint-Pierre, le pape appelé chaque chrétien à devenir, en ce temps de Carême, un enfant.

 

 

Poursuivant en ce temps de Carême ses catéchèses sur la famille, après avoir parlé de la figure des parents et des grands-parents, le pape François a donc évoqué celle des enfants. « Un grand don », a-t-il répété, car les « enfants regardent la réalité avec un regard confiant et pur, ils ont la capacité de recevoir et de donner de la tendresse ».

Et si nous apprenions de nouveau à être des enfants ? C’est la proposition que le Saint-Père a faite à tous les pèlerins présents à Rome. « Les adultes ont besoin d’apprendre à sourire et à pleurer ». Et le pontife de rappeler que « nous avons tous été totalement dépendants des autres », le Fils de Dieu lui-même. Dans l’Évangile, les « petits » sont tous ceux qui dépendent des autres, en particulier les enfants. « Ils sont un rappel constant à ne pas nous considérer auto-suffisants, mais comme ayant besoin d’aide, d’amour, de pardon, condition nécessaire pour entrer dans le Royaume de Dieu ». Et le pape François de conclure : « Les enfants apportent la vie, la joie, l’espérance, mais aussi des préoccupations ; cependant, il vaut mieux une société qui connaît ces préoccupations, qu’une société triste qui reste sans enfants ».

Source : Zenit