le direct Musique sacrée

Il y a deux ans, Benoît XVI partait discrètement

LE PAPE BENOIT XVI CELEBRE L'EPIPHANIE

Le pape François va bientôt fêter ses deux années de pontificat. Et sa popularité ferait presque oublier un autre anniversaire : celui de la renonciation de Benoît XVI, qui partit courageusement, et discrètement du Vatican, quelques jours plus tôt.

Autant il est vrai que le monde catholique ait pu être surpris par le style et la personnalité de François, en l’espace de ces deux années de pontificat. Autant il ne faut pas oublier que la renonciation de l’actuel pape émérite a été tout aussi surprenante, voire inquiétante en ce qui concerne l’avenir de l’Eglise. Il a deux ans, le 28 février 2013, le pape Benoît XVI quittait le Vatican. A l’époque, une foule émue assistait à sa dernière allocution, dans la résidence de Castel Gandolfo.

Benoît XVI : une renonciation historique

Rappelez-vous, le 11 février 2013, dans une décisions historique à laquelle les chrétiens n’étaient guère habitués, le pape Benoît XVI annonçait sa décision de renoncer à sa charge, sentant ses forces le quitter et la fatigue le gagner. Une décisions courageuse qui mit alors fin à un pontificat de huit ans, marqué par de nombreuses polémiques qui auront sans doute eu raison des forces de Benoît.

Le pape émérite, discret et bienveillant

Le 28 février 2013, un hélicoptère du Vatican emmenait alors le pape démissionnaire vers Castel Gandolfo, la résidence estivale du Vatican. Le soir, Benoît XVI saluait discrètement la foule depuis ses appartements d’été. A 20 heures, les gardes suisses postés devant la résidence levaient le camp, marquant par là l’ouverture du siège vacant. Benoît XVI n’avait alors plus les clés du Vatican.

Quelques jours plus tard, François était alors élu. Un soulagement pour Benoît XVI qui pouvait alors se retirer dans un ancien monastère, sur les collines du Vatican. Depuis ce temps, Benoît XVI a offert quelques apparitions publiques, toujours discrètes, à son image, ne troublant pas le pontificat de François. Aujourd’hui, le pape émérite coule des jours tranquilles dans ce lieu de prière, où il trouve le temps de lire, de recevoir des visites, de jouer au piano, et de se promener dans les jardins du Vatican. Toujours discret et bienveillant.