le direct Musique sacrée

Le Carême et Jésus dans le désert : "un temps de lutte spirituelle contre l'esprit du mal"

Il a été question des quarante jours de Jésus dans le désert lors de l’Angélus de ce dimanche. Le pape François a exhorté les fidèles à « dire non aux mondanités et aux idoles » pour « se remettre sur la route de Jésus ».

L’Évangile de jésus Christ selon saint Marc de ce dimanche relatait les quarante jours passés par Jésus dans le désert, « tenté par Satan« . Le Saint-Père est largement revenu sur les dangers de ces tentations lors de son Angélus, ce 22 février 2015. « Durant ces quarante jours de solitude, il affronte Satan, au corps à corps, il démasque ses tentations et parvient à les vaincre », a souligné le pontife, s’adressant aux fidèles rassemblés place Saint-Pierre. C’est cette victoire qu’il faut « protéger dans notre vie quotidienne », a-t-il rappelé, « alors que nous traversons le désert en cette période de Carême, nous devons avoir les yeux tournés vers Pâques qui est la victoire définitive de Jésus contre le malin, contre le péché et la mort« .

De l’importance de la Parole et des Écritures

C’est dans le désert qu’il est possible d’entendre la voix de Dieu tout comme celle du tentateur. C’est dans le désert que l’on peut « descendre en profondeur, là où se joue vraiment notre destin, la vie ou la mort« , a souligné le pape François. Pour entendre la voix de Dieu, « il est important de connaître les Écritures », a-t-il expliqué, « sinon nous ne savons pas répondre aux attaques du malin ». La Parole est don une arme pour dire « non aux mondanités et aux idoles », pour « faire des choix courageux conformes à l’Évangile et à renforcer la solidarité avec nos frères ». Il s’agit bien durant ce temps de Carême, de « convertir » son cœur. A la fin de la prière de l’Angélus, le Saint-Père a donc offert aux fidèles 50 000 exemplaires d’un livret intitulé « prends soin du cœur ». Des livrets distribués pars des volontaires dont de nombreuses personnes sans-abri, « ceux-là même qui apportent une grande richesse », a insisté le pontife.

Un livret pour « le soin du cœur »

Un recueil d’une trentaine de pages contenant certains enseignements de Jésus, « les contenus essentiels de notre foi, comme par exemple les sept Sacrements, les dons de l’Esprit-Saint, les dix Commandements, les vertus, les œuvres de miséricorde ». On y retrouve également les paroles du Christ sur les béatitudes, le pardon et des synthèses de l’enseignement du catéchisme de l’Eglise sur le Credo, les vertus et les péchés capitaux. Enfin, il y a des conseils pratiques sur l’examen de conscience et la confession. « L’humanité a besoin de justice, de paix, et elle ne pourra les avoir qu’en retournant de tout son coeur à Dieu, qui est la source de tout cela », a conclu le pape François avant de rejoindre Ariccia, à une trentaine de kilomètres de Rome, pour une semaine d’exercices spirituels de Carême. Cette année, les méditations seront proposées par le père Bruno Secondin, carme italien.

Sources : News.Va, Zenit.