le direct Musique sacrée

Le jour où j’ai rencontré Marthe Robin

Catholique mystique et fondatrice des foyers de charité, Marthe Robin a accueilli à son chevet plus de cent mille personnes. Portrait de l’un de ses visiteurs.


Monique Lecouffle

Monique Lecouffle a rencontré Marthe Robin lorsqu’elle était étudiante, dans les années 70. Dans le contexte des révoltes étudiantes anti-autoritaires, elle avait alors « tourné le dos au bon dieu« . C’est en accompagnant sa cousine, qui partait en pension à Châteauneuf-de Galaure, qu’elle a découvert les foyers de charité.

 

C’est finalement au cours d’autres retraites, effectuées dans la même année, que Monique Lecouffle rencontrera Marthe.

 

Affectueuse, pleine de bon sens et lucide malgré ses souffrances, Marthe offrait à Monique comme à ses hôtes des conseils qui ont éclairé leur vie.

 

Monique Lecouffle a par la suite entretenu une relation exceptionnelle avec Marthe Robin jusqu’à sa mort.

 

unnamedConversations inédites

Dans Ce que Marthe leur a dit,  le postulateur de la cause de béatification, Bernard Peyrous, prêtre de l’Emmanuel et la vice-postulatrice, Marie-Thérèse Gille, membre des Foyers de charité, ont rassemblé 300 entretiens envoyés après sa mort par des prêtres, religieux et laïcs, anonymes ou connus, rapportant les paroles prononcées par Marthe Robin. Regroupés par thème de A à Z (adoption, couples en difficulté, vocation…) ces conversations sont autant de leçons de vie pour le lecteur.

Éditions de l’Emmanuel, mars 2015, 19 euros.