le direct Musique sacrée

Jean-Paul II reste à Ploërmel

Installée en 2006, la statue de Jean-Paul II surmontée d’une croix ne bougera pas de Ploërmel grâce à un vice de procédure.

 La polémique est terminée. La cour administrative d’appel de Nantes a annulé hier le jugement du tribunal administratif de Rennes qui ordonnait à la cité bretonne de démonter la statue de Saint Jean-Paul II au nom de la loi de 1905. La justice rennaise trouvait que cela violait le principe de laïcité. La plainte avait été déposée par « la fédération de la libre pensée ». Une décision de justice qui intervient alors que les crèches de Noël dans les bâtiments publics embarrassent.

Cette association, gênée par la croix qu’elle ne saurait voir avait tout bonnement demandé la suppression de la statue du plus célèbre des polonais, un des principaux acteurs de la lutte contre l’URSS et le communisme.

Si en haut de la statue figurait une croix, le socle était porteur de l’inscription « N’ayez pas peur« , phrase phare du pontificat de Jean-Paul II.

Me Aline Vérité, avocate de la Libre pensée, avait annoncé qu’elle contesterait, devant le Conseil d’État, la décision de la cour administrative d’appel de Nantes si le jugement de cette dernière allait contre « La libre pensée ». C’est manifestement le cas.