le direct Musique sacrée

« Être différent, c’est normal » : une vidéo pour la journée mondiale de la trisomie 21

La fondation Jérôme Lejeune sensibilise le grand public à la trisomie 21 par la diffusion d’une vidéo émouvante.

Chaque année, la journée du 21 mars est consacrée à la trisomie 21, une pathologie qui touche près de 70 000 français. A cette occasion, la fondation Jérôme Lejeune a réalisé une émouvante vidéo : « Être différent, c’est normal ». Dans cette dernière, les rôles sont alors inversés. Un enfant, qui n’est pas atteint de trisomie 21, arrive dans sa classe pour son premier jour d’école. Anxieux, il affirme être différent. La caméra se tourne alors vers la salle de classe qu’il rejoint. Tous les enfants sont atteint de trisomie 21. L’un d’entre eux se lève, le prend par la main et le rassure : « être différent c’est normal« . « Cela montre que (…) chacun peut se sentir normal ou anormal selon le contexte dans lequel il se trouve« , détaille la Fondation Jérôme Lejeune à l’AFP.

Selon Amaru Cazenave, son réalisateur, le projet devait provoquer l’émotion.

Un tournage sur une journée, qui a contraint les élèves à réviser leur texte juste avant les prises. L’équipe a également dû faire face à quelques imprévus…

La visée de cette vidéo est de faire changer le regard des gens, affirme t-il.

Amaru Cazenave était lui-même un peu inquiet par ce projet.

Publié sur les réseaux sociaux le 13 mars dernier, le clip a été visionné par plus de 60 000 personnes en 2 jours. En un week-end, ce dernier s’est ainsi hissé à la 30ème place des plus populaires en France. L’année passé, la même fondation avait déjà diffusé une vidéo en hommage aux pères des enfants atteints de trisomie 21. Elle avait enflammée la toile avec plus de deux millions de visites. Selon le réalisateur, la journée mondiale de la trisomie 21 est malheureusement trop méconnue pour connaître le même succès.