le direct Musique sacrée

Cinquante députés veulent enquêter sur le financement de Daech

daech

Suivant l’initiative des fondateurs du site Internet Nouveaux martyrs, une cinquantaine de députés, pour l’instant, demandent à ce que soit faite la lumière sur le financement de Daech.

Nouveaux Martyrs alerte l’opinion sur le financement de Daech

Mercredi 20 mai dernier, le site Nouveaux Martyrs, fondé pour dénoncer le massacre de chrétiens en Orient et en Afrique, lançait un appel à la représentation nationale, demandant la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour s’assurer que la France ne finance pas, directement ou indirectement, l’Etat islamique.

L’Etat islamique vendrait en effet près de 800 millions de dollars de pétrole en un an, et cela ne concernerait que le marché noir. Occupant une région très riche en or noir, Daech pourrait tout aussi bien vendre son pétrole aux grands majors du domaine. Sans faire peser d’accusations sur qui que ce soit, le site Nouveaux Martyrs, dont l’initiative a été suivie par une cinquantaine de députés pour l’instant, entend bien avoir la confirmation que la France n’achète pas une goutte de pétrole aux terroristes qui massacrent des chrétiens depuis plusieurs mois.

Une commission d’enquête parlementaire créée par une cinquantaine de députés

Sous la houlette de Jean-Frédéric Poisson, député PCD des Yvelines, et auteur de la proposition de résolution, de nombreux députés ont donc demandé que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Ce texte précise notamment qu’ »en application des articles 137 et suivants du règlement, il est créé une commission d’enquête de 30 membres sur la participation de fonds français au financement de Daech. »

Une initiative qui créée des petits. En effet, le député du Bas-Rhin, Laurent Furst, a interrogé de son côté officiellement le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, afin que soit dressée une liste des Etats qui achètent actuellement du pétrole à l’Etat islamique, lui permettant ainsi de s’armer et de continuer ses massacres. On estime à près de deux milliards de dollars la fortune actuelle de Daech.