le direct Musique sacrée

La chapelle "écolo" du Verbe de vie

La nouvelle chapelle bioclimatique à Annecy (CR/DR)
La nouvelle chapelle bioclimatique à Andecy (CM/DR)

C’est une première en France, à croire qu’ils avaient anticipé l’encyclique du pape François. La communauté du Verbe de vie d’Andecy est en train d’achever la première chapelle bioclimatique de France. 

« S’engager dans le développement durable, dans un esprit évangélique », c’est le leitmotiv de la communauté du Verbe de vie lorsque le projet de construction d’une nouvelle chapelle est lancé. Soucieux d’en faire un lieu d’accueil à la fois chaleureux mais aussi peu coûteux, la communauté décide alors de se pencher vers la solution bioclimatique plutôt qu’une construction en pierre.  Budget total, 1,5 million d’euros et une diminution de la consommation d’énergie grâce notamment à une pompe à chaleur, comme nous l’explique le père Jean-Bernard de la communauté du Verbe de Vie:

Du bois, des vitraux bien placés pour une exposition solaire maximale et l’utilisation d’énergie renouvelable via les sources d’eau, importantes dans la région, ont permis de diviser par deux le cout de construction. Le savoir-faire régional a été mis à contribution puisque ce sont essentiellement des entreprises champénoises qui ont répondu aux différents appels d’offre.  Quant au financement, la communauté a fait appel aux dons,  ils sont près de 1200 à avoir donné, pour le Père Jean-Bernard, c’est avant tout une marque de reconnaissance :

Inaugurée et consacrée par Monseigneur Gilbert Louis, évêque de Châlons, le 7 mars 2015,  la chapelle de Notre-Dame de  Vive-Fontaine peut désormais accueillir près de 400 personnes. La fin des travaux est prévue à la fin de l’année 2015.