le direct Musique sacrée

René Girard : "La renaissance du christianisme"

Le philosophe et académicien René Girard est mort à Stanford aux Etats-Unis à l’âge de 91 ans. Le théoricien du « désir mimétique » et du mythe du « bouc émissaire » fut l’invité de Face aux Chrétiens en décembre 2005. 

L’anthropologue est décédé ce mercredi 4 novembre 2015, laissant derrière lui un travail considérable et original, décortiquant entre autres le désir humain mimétique et la violence sacrificielle à l’origine de toute société. Evoquant également la valeur salvatrice du christianisme.

En décembre 2005, René Girard était l’invité de l’émission Face aux Chrétiens, présentée par Jacques Paugam. Il était interrogé par Véronique de la Maisonneuve pour RCF, Jean-Claude Raspiengeas pour La Croix et Aymeric Pourbaix pour Radio Notre Dame.

Dans la première partie de l’émission, René Girard parlait notamment de son entrée en habit vert sous la Coupole, accueilli par Michel Serres, se disant « ému et touché », malgré le côté « show business » dans la cérémonie. Il était également question du relativisme, de la place de l’Islam et des musulmans dans notre société et du fondamentalisme. « Je suis impuissant à définir le kamikaze », disait alors René Girard. Une analyse plus que jamais d’actualité, 10 ans après.

Dans la seconde partie de l’émission, René Girard était interrogé sur l’année 2005 et les émeutes en banlieues. « On est certainement à la fin d’un système », affirmait-il alors, se disant par ailleurs scandalisé par « ceux qui veulent passer à une VIème République ». Vivant aux Etats-Unis, il portait un regard extérieur sur la France, « mélange d’ordre et de désordre assez complexe ».

 Dans la troisième partie de l’émission, René Girard revenait sur son concept de « violence mimétique ». Il évoquait aussi le différence entre les trois monothéismes, le religieux, selon lui n’ayant jamais amené la violence, annonçant une « renaissance du christianisme ».

Source : émission Face aux Chrétiens du 29 décembre 2015