le direct Musique sacrée

46 questions pour le synode sur la famille

Premier Synode sur la Famille

Le Vatican a dévoilé mardi 9 décembre le document pour préparer le second Synode sur la famille, prévu en octobre 2015. Les évêques doivent désormais se saisir de la réflexion, et apporter des réponses concrètes.

Les Lineamenta, le document préparatoire du second Synode sur le famille, comprend entre autre le rapport final du premier Synode. Mais pour accompagner ce document d’une vingtaine de pages, 46 questions ont été ajoutées pour la préparation du second Synode. Ces questions reprennent les thèmes à approfondir de la Relatio Synodi du dernier synode.

A quoi va servir ce nouveau document ?

Ce nouveau document doit permettre aux évêques de « ne pas repartir de zéro » dans cette nouvelle phase préparation. Le rapport final du dernier Synode doit être le point de départ de la réflexion du Synode du mois d’octobre 2015. Il est également demandé aux évêques de répondre avec « réalisme ». Tel est le souhait du Pape François : des consultations réelles sur la famille d’aujourd’hui.

Si les conférences épiscopales ont le choix des modalités de réflexion et de travail, le Vatican demande tout de même aux évêques de réunir autour d’eux les institutions académiques, les organisations et rassemblements laïcs, les différentes composantes des églises particulières… Le but est de promouvoir une ample consultation. Le Vatican demande également aux évêques que les réponses ne soient pas seulement l’énumération des « règles et vues d’une purement et simplement applicative de la doctrine« .

Famille

Quelles sont les questions ?

Le questionnaire comporte 46 questions, déclinées en 2 ou 3 questions successives. Ces questions reprennent les thèmes abordés lors du précédent Synode. Objectif : approfondir ces réflexions. De nombreuses thématiques sont abordées :

– La préparation au mariage et l’accompagnement des couples durant les premières années de vie maritale : « Quelles sont les initiatives les plus significatives déjà réalisées ? Comment aider à discerner les éléments positifs et ceux négatifs dans la vie des personnes unies civilement de manière à les orienter et les soutenir […] vers le sacrement du mariage ? »

– La question des divorcés-remariés : « La pastorale sacramentelle concernant les divorcés-remariés nécessite d’être approfondie, en évaluant aussi la pratique orthodoxe et tenant compte de « la distinction entre situation objective de péché et circonstances atténuantes ». Quelles sont les avancées possibles ? Comment rendre plus accessibles et faciles, et même gratuites, les procédures pour la reconnaissance en cas de nullité ? ».

– L’accueil des personnes homosexuelles : « Comment la communauté chrétienne apporte-t-elle son soutien pastoral aux familles qui comportent des personnes avec des tendances homosexuelles ? En évitant toute discrimination injuste, […] de quelle façon peut-on prendre soin des personnes dans ces situations à la lumière de l’Evangile ?

– La question de l’ouverture à la vie : « Comment l’Eglise comble-t-elle la plaie de l’avortement en promouvant une culture de la vie efficace ? ».

Dans les jours qui viennent, le document va être traduit et envoyé aux Conférences épiscopales, aux Synodes des Eglises orientales catholique et aux dicastères de la Curie romaine. Les évêques devraient mettre prochainement en place des groupes de réflexion et de travail dans leurs diocèses. Et les catholiques français devraient pouvoir se saisir de ces thématiques. Les réponses sont à faire parvenir avant le 15 avril 2015.